• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Venezuela : Nicolas Maduro succède à Hugo Chavez

Venezuela : Nicolas Maduro succède à Hugo Chavez

Le dauphin officiel de feu Chavez, Nicolas Maduro, a été élu président du Venezuela avec 50,66% des suffrages. Cependant Henrique Capriles, le candidat de l’opposition, exige un recomptage complet des urnes.

Dimanche soir, Tibisay Lucena, la présidente du Conseil National Electoral (CNE) a annoncé les résultats de l’élection présidentielle du Venezuela avec plus d’une heure de retard. Ainsi, Nicolas Maduro a été élu de justesse : "Aujourd’hui, nous pouvons dire que nous avons eu une victoire électorale juste", a annoncé le nouveau président vénézuélien devant une foule de partisans réunis à Caracas. D’après le CNE, le candidat de 50 ans a recueilli 7 505 338 voix contre 7 270 403 pour son adversaire de 40 ans. Un résultat très serré, notamment dû à l’abstention des pro-Chavez estimée à 21,3%. En réponse aux propos du candidat de la droite, Henrique Capriles, qui a affirmé que le nouveau président est "illégitime", Tibisay Lucena a demandé aux Vénézuéliens "de rentrer tranquillement dans leurs foyers" après avoir déclaré que les résultats étaient "irréversibles et décidés par le peuple dans ce processus électoral".

Mais l'opposition insiste et conteste les résultats : "Ce résultat tellement serré me fait demander au Conseil National Electoral une nécessaire audition citoyenne. Maintenant, je demande que soient ouvertes 100% des urnes, le pays en a besoin", a déclaré Vicente Diaz, l’unique représentant de l’opposition, membre du CNE.  Et Maduro de répondre, confiant et sûr de sa victoire : "Je sollicite officiellement auprès du CNE, la réalisation d’une audition afin qu’il n’y ait aucun doute sur les résultats électoraux. Qu’on ouvre 100% des urnes, nous n’avons pas peur, que les urnes parlent et disent la vérité."

Sauf aboutissement de la plainte officielle que va déposer son opposant, Nicolas Maduro sera donc à la tête du Venezuela jusqu’en 2019. Il a promis pendant sa campagne, d’approfondir "le socialisme du XXIe siècle", de créer des "micro misiones", programmes sociaux destinés aux plus pauvres et de tout faire pour réduire l’insécurité... En plus de lutter contre une inflation grimpante, Maduro a du boulot !

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Julie Maury
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.