Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

USA : une sénatrice tient un discours de 11h pour empêcher une loi anti-IVG

Marathon parlementaire : la démocrate Wendy Davis tient un discours de 11 heures pour empêcher le vote d

La sénatrice et démocrate Wendy Davis a tenu un discours de 11 heures au Sénat du Texas (Etats-Unis). Le but : empêcher le vote d’une loi visant à réduire le droit à l’avortement. Son action a été suivie par tout le pays.

Le discours de Wendy Davis a rassemblé tous les Américains autour de leurs écrans, qu’il s’agisse de leurs télévisions, smartphones ou ordinateurs. La sénatrice, appartenant au parti démocrate américain, s’est installée à 11h18 devant l’assemblée du Sénat, composée en majorité de membres du parti républicain. Elle est restée 11h debout à discourir, sans avoir le droit de faire de pauses (déjeuner, toilettes). Son objectif était de tenir jusqu’à minuit. La question qui se pose : "Why ?"

En  présentant un discours de presque 12 heures, Wendy Davis souhaitait empêcher le vote d’une loi – les parlementaires ne pouvant plus voter après minuit - visant à réduire considérablement le droit à l’avortement au Texas. En effet, la loi proposée interdit tout avortement après 20 semaines de grossesse et limite cette pratique à certains hôpitaux. Pour les démocrates, cela amènerait 37 hôpitaux de l’Etat à fermer, sur les actuels 42 établissement qui pratique l'IVG. En tenant un discours jusqu’à 22h, Wendy Davis suivait la technique de l’obstruction parlementaire"filibuster" en anglais, une stratégie qui permet de retarder l’adoption d’une loi ou d’empêcher le vote d’une loi grâce à un discours interminable constitué d’innombrables arguments opposés à la loi.

Sa détermination a été suivie par tout le pays. Son discours a été retransmis en direct par plusieurs chaînes américaines, et également sur le web avec plus de 100 000 spectateurs. De son côté, la twittosphère a soutenu activement la sénatrice tout au long de la journée grâce au hashtag #StandwithWendy. Parmi les twittos, le président des Etats-Unis, Barack Obama, lui aussi démocrate.

Finalement, les républicains ont pu reprendre la parole après les 11 heures de discours. Rapidement, les démocrates récupérèrent le micro, mais la bataille parlementaire était lancée, et à minuit personne ne savait ce qu’il en était sous les cris des militants pour les droits des femmes et les représentants de la Planned Parenthood, l'équivalent américain du Planning Familial.



Ce n’est qu’à 3h01 du matin que le lieutenant-gouverneur, David Dewhurst, du Texas a annoncé que le vote avait eu lieu mais qu’il n’était pas valable puisqu'il s'est déroulé après minuit… La loi ne sera donc pas proposée au gouverneur. Le "filibuster" de Wendy Davis a donc fonctionné, mais le camp républicain ne compte pas en rester là : le gouverneur Rick Perry a décidé de convoquer une session spéciale dans laquelle les restrictions d’accès à l’avortement pourront être remises sur le tapis, dès ce 1er juillet...

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Morgane Champommier
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.