Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Une sénatrice australienne allaite son bébé tout en faisant adopter un texte au Parlement

Une sénatrice australienne allaite son bébé tout en faisant adopter un texte au Parlement.

En Australie, la politicienne Larissa Waters est devenue la première femme à allaiter son bébé tout en faisant adopter un texte au Parlement.

Ce mardi 20 juin, Larissa Waters, sénatrice en Australie, est entrée dans l’histoire du pays en devenant la première femme à allaiter son bébé devant le Parlement tout en faisant adopter son texte. Agée de 40 ans, la sénatrice du Greens party est arrivée devant l’assemblée avec sa fille Alia, à qui elle était en train de donner le sein, pour faire passer une motion sur les maladies pulmonaires. Dans une interview accordée à Buzzfeed, elle déclare : "La maladie du poumon noir chez les mineurs est de retour en Australie, et Alia avait faim."

En mai dernier, la sénatrice assistait déjà à sa séance parlementaire en allaitant son bébé. Une fierté selon elle, car donner le sein en public, et surtout au Parlement, est le meilleur moyen de faire comprendre aux femmes qu’elles appartiennent aussi aux lieux de pouvoir. "Les femmes ont toujours travaillé et élevé des enfants, que ce soit rémunéré au travail ou non rémunéré à la maison. J'espère que cela aidera à normaliser l'allaitement et à éliminer toute trace de stigmatisation envers l'allaitement d'un bébé qui a faim" a-t-elle ajouté.

En Australie, les sénatrices sont autorisées à aillaiter leur bébé au Sénat depuis 2003, mais n’ont la possibilité d’amener leurs enfants au Parlement que depuis l’année dernière. Larissa Waters devient ainsi la première femme à sauter le pas.

Au niveau mondial, elle n’est cependant pas la première à allaiter en pleine séance. En 2015, la député Victoria Donda Perez avait allaité sa fille pendant une session du Parlement en Argentine, ce qui avait d’ailleurs fait débat. En 2016, la sénatrice Manuela D’Avila donnait également le sein à sa fille pendant son intervention au Parlement brésilien, tandis que Unnur Bra Konradsdottir le faisait au Parlement islandais, lors d’une séance retransmise en direct à la télévision.

LIRE LA SUITE
G.V.
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.