• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Une kiné accuse Nintendo de lui avoir piqué l'idée de la "Balance Board"

Une kiné accuse Nintendo d

Nicole Walthert, une kinésithérapeute française à la retraite, accuse Nintendo de lui avoir piqué l'idée de la "Balance Board" utilisée pour la Wii. Elle réclame 20 millions d'euros de dédommagement.

Nintendo aurait-il plagié l'idée d'une retraitée française ? C'est en tout cas ce qu'affirme Nicole Walthert, une kinésithérapeute orléanaise. A 75 ans, la retraitée demande 20 millions d'euros de dédommagement à la société japonaise. Tout commence en 2008, lorsqu'elle voit une publicité pour le plateau de la Wii. Elle est sous le choc, persuadée que la société s'est inspirée d'une de ses idées, "le Bulle-Test" distingué au concours Lépine en 1986. "Le principe du double plateau avec détecteur d'équilibre, c'est moi qui l'ai inventé, et j'ai déposé mon premier brevet en 1985 !", a-t-elle confié à l'AFP. Jusqu'ici, l'affaire, en cours depuis 2009 lorsque Nicole a assigné Nintendo devant le TGI de Paris, est restée confidentielle. Mais en septembre dernier, le ministère du Redressement productif a jugé l'affaire assez sérieuse pour recevoir madame Walther.

Nicole Walthert n'a pas l'intention de se laisser marcher sur les pieds : "C'est une question de reconnaissance, j'y tiens impérativement. Nintendo a fait des milliards de chiffre d'affaires avec mon bébé. Il y en a marre d'être prise pour une imbécile. Et ça pourra donner envie aux jeunes Français de se lancer."  En effet, lancé en 2007 par le groupe japonais, le plateau Wii Balance Board a été vendu à plus de 42 millions d'exemplaires dans le monde. Il permet aux joueurs de la Wii de faire des exercices de gymnastique ou de yoga, par exemple.
Pour la retraitée, qui a investit près de 65.000 euros pour faire valoir ses droits, Nintendo "joue la montre, ils connaissent mon âge."
Pour Gérard Dorey, le président du concours Lépine, "il est très surprenant que Nintendo n'ait pas poursuivi Mme Walthert en diffamation, au vu de la gravité de ses allégations." Contacté, le groupe japonais n'a pas souhaité s'exprimer.

 

 
LIRE LA SUITE
Mélanie Caous
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.