Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Une femme interdite d’une piscine parce qu’elle portait… un paréo

Une femme interdite d’une piscine parce qu’elle portait… un paréo

Alors que le débat de l’interdiction du burkini fait rage ces derniers temps, à Vence, une femme a été virée d’une piscine municipale juste parce qu’elle portait un paréo.

Et la polémique continue… A Vence, près de Nice sur la Côte d’Azur, le maire Loïc Dombreval estime que le paréo (même en lycra) doit être éradiqué de notre panier de plage. Une femme de 36 ans a d’ailleurs été virée d'une piscine de la ville, rapporte le quotidien Nice Matin, le 25 août 2016. La raison ? Elle portait un maillot deux pièces et avait choisi de couvrir son ventre d'un paréo (suite à trois accouchements). Une tenue jugée inadéquate qui n’a pas plu à l’élu de la ville : "ce n’est pas un vêtement de bain traditionnel adapté pour la baignade, encore moins dans une piscine municipale", a-t-il expliqué, sans oublier de rappeler que le règlement intérieur exige que la tenue de bain soit "décente". Ni une, ni deux, cette demande a provoqué la colère de la mère de famille et la police municipale a dû intervenir. Seul problème : le paréo en lycra ne figure toutefois pas dans la liste des vêtements interdits par ce fameux règlement, contrairement aux "shorts, boxer-shorts, pantalons coupés, bermudas, sous-vêtements, etc".

Si le port du burkini a été proscrit de nombreuses plages françaises, plusieurs autres femmes portant un hijab ont également reçu des contraventions sur la plage. Dénonçant une "vraie chasse aux sorcières", des internautes se sont insurgés sur Twitter via le hashtag #WTFFrance

LIRE LA SUITE
Sarah Jobert
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.