Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Un tatouage raté devient un mème sur Internet

tatouage rate mème internet internautes alcool tatouage

Ce mercredi 15 avril, un internaute a posté la photo du tatouage raté de son ami sur le site de partage "Reddit". L’image n’a pas tardé à être reprise sur les réseaux sociaux, au point de devenir un mème sur Internet.

L’alcool et les tatouages ne font pas bon ménage. Ce mercredi 15 avril, un internaute a posté la photo d’un de ses amis, qui a décidé de se tatouer le célèbre personnage de Pokémon, Salamèche. ###Twitter### En dessous de l’image, la légende précise : "Mon ami était ivre au Xanax quand il a décidé de tatouer un visage noir de Salamèche avec aucune expérience ou capacité artistique. La flamme sauve le dessin" a déclaré l’auteur de ce cliché. Quand on découvre le résultat, on se dit que la ressemblance avec le lézard orange n’est pas très flagrante. Tatoué sur le ventre du jeune homme, le dessin reste très différent du modèle original. On peut tout de même noter un point commun entre les deux : la petite flamme présente au bout de la queue (et encore). Depuis sa publication sur le site de partage Reddit, la photo a rencontré un succès fou auprès des internautes, qui l’ont réutilisé pour la détourner avec humour. Visiblement inspirés, ces derniers lui ont même trouvé un surnom : Sharmander est devenu la copie ratée de Salamèche (Charmander en anglais). Ce tatouage raté pourrait bien faire de l’ombre au vrai personnage.

Voici le tatouage original :

Et les détournements des internautes :

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.