Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Un Palestinien pirate le compte Facebook de Mark Zuckerberg

Un Palestinien pirate le compte Facebook de Mark Zuckerberg

Alors qu’ils ne sont pas amis sur Facebook, Khalil Shreateh a posté un message sur le mur de Mark Zuckerberg. Il essayait depuis plusieurs jours d’informer Facebook de l’existence de cette possibilité anormale.

Authentification de compte, hashtagFacebook n’arrête pas d’innover depuis quelques mois. Pourtant, une faille est passée sous le nez des ingénieurs qui travaillent sur le réseau social. Ce bug du système, découvert par l'expert palestinien Khalil Shreateh, permet à un utilisateur de poster un message et un lien sur le mur d’une personne qui n’est pas "ami" avec lui sur Facebook. De la théorie à la pratique, le 15 août dernier, le Palestinien a ainsi posté un message sur le compte de Mark Zuckerberg "himself" :

En introduction, on peut ainsi lire : "Cher Mark Zuckerberg. Je tiens d'abord à présenter mes excuses pour violer votre vie privée et publier ainsi sur votre mur, mais je n'ai plus d'autres choix après les rapports envoyés à vos équipes en charge de la sécurité". En effet, avant d’en arriver là, Khalil Shreateh a tenté d’informer trois fois par mail l’équipe de sécurité de sa découverte, séduit par la récompense de 500 $ minimum offerte à toute personne rapportant un bug à Facebook à propos du réseau social.

Sur son blog, Khalil-Sh, où il raconte toute sa démarche pour contacter le réseau social, Khalil Shreateh a d'ailleurs posté une vidéo où il montre qu'il a réussi à poster un message sur un compte auquel il n'a normalement pas accès :

Pourtant, pour les équipes de Facebook, cette faille n'existe pas. Pour leur prouver le contraire, Khalil Shreateh a alors décidé de frapper fort et a posté un message sur le compte de Mark Zuckerberg. Dans la minute qui a suivi, un membre de l'équipe d'ingénieurs, Ola Okelola, lui a demandé de lui transmettre plus d'informations sur le bug. Le compte de Khalil Shreateh a ensuite été désactivé.

Dans un mail, l’équipe de sécurité de Facebook a expliqué au pirate palestinien que ses précédents mails ne comprenaient pas assez de détails pour que le bug soit pris en compte, et que son profil avait été supprimé par précaution (son compte a été réactivé après l'envoi de ce mail). L’équipe lui a aussi indiqué qu’il ne serait pas payé "car il n'a pas respecté les conditions d'utilisation du service", mais qu’ils espèrent pouvoir retravailler avec lui... Pas sûr que Khalil Shreateh tente de nouveau l'expérience !

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Morgane Champommier

Dans cet article :

Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.