• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Un gigantesque océan au centre de la Terre ?

Le petit diamant a été retrouvé au Brésil en 2009. Crédit  : Richard Siemens/University of Alberta Canada

L'analyse d'un diamant retrouvé au Brésil en 2009 par des scientifiques de l'université d'Alberta au Canada indique la présence d'un océan situé entre 410 et 660 km de profondeur sous nos pieds.

Existe-t-il un immense océan dans les entrailles de la Terre ? Les scientifiques de l'université d'Alberta au Canada pourraient confirmer cette hypothèse grâce à la découverte d'un diamant brun. Le minéral en question provient des entrailles de la planète, il est remonté jusqu’à la surface dans une roche volcanique et a finalement été retrouvé au Brésil en 2009.

L'eau serait située entre 410 et 660 km sous nos pieds. "Cette zone particulière de la Terre, la zone de transition, pourrait renfermer autant d'eau que tous les océans réunis. Cela expliquerait pourquoi la Terre est une planète aussi dynamique", a précisé Graham Pearson, de l'université d'Alberta, à la revue britannique Nature. Deux théories pourraient expliquer cette présence d'eau : soit l'eau de l'océan a été engloutie sous terre lors du choc des plaques tectoniques, soit l'eau qui a constituté l'un des éléments de la formation de la planète est toujours contenue dans ses couches les plus profondes.

Cette matière découverte dans le diamant brun est contenue grâce à un cristal naturel que l’on ne trouve que dans les profondeurs de la Terre : le ringwoodite, nom donné d'après Alfred "Ted" Ringwood, géophysicien du 20ème siècle qui étudiait les transformations des minéraux du manteau terrestre. "Le diamant a capturé et protégé ce petit cristal avant de remonter vers la surface, probablement à l'occasion d'une éruption de kimberlite, un événement extrêmement violent qui laisse de véritables trous dans la croûte terrestre", a déclaré Catherine Chauvel, directrice de recherche CNRS à l'Institut des sciences de la Terre à Grenoble, au site internet du Figaro. Un petit diamant qui en dit beaucoup sur notre mystérieuse planète.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Anne-Yasmine Machet
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.