Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Un député sanctionné pour avoir dit "Madame le président"

Un député UMP préfère appliquer les règles de l’Académie française plutôt que celles de l’Assemblée

Julien Aubert, député UMP du Vaucluse, s’est fait rappeler à l’ordre par la présidente de séance à l’Assemblée Nationale, Sandrine Mazetier pour l’avoir appelé "Madame le président" et non "Madame la présidente", lundi 6 octobre.

Suivre les règles de l’Académie françaises ou celles de l’Assemblée nationale, telle est la question. Le député UMP du Vaucluse Julien Aubert a été privé du quart de son indemnité parlementaire (soit près de 1400 €) pour un mois justement pour cette raison.

L'élu a été rappelé à l’ordre avec inscription au procès-verbal par la socialiste Sandrine Mazetier qui présidait l’Assemblée le soir du lundi 6 octobre. Alors que ce dernier s’exprimait au Palais Bourbon, il a tenu à appliquer la règle de l’Académie française sur la féminisation des fonctions, grades et titres en disant "Madame le président" et non pas "Madame la présidente" comme lui demandait la socialiste sous couvert du règlement de l’Assemblée.

D’un point de vue purement grammatical, le député UMP avait-il raison ? Si la Maison des Immortels critique les néologismes : "L’application ou la libre interprétation de "règles" de féminisation édictées, de façon souvent arbitraire, par certains organismes français ou francophones, a favorisé l’apparition de nombreux barbarismes", elle précise surtout : "Enfin, seul le genre masculin, qui est le genre non marqué (il a en effet la capacité de représenter les éléments relevant de l’un et de l’autre genre), peut traduire la nature indifférenciée des titres, grades, dignités et fonctions. Les termes chevalière, officière (de tel ordre), députée, sénatrice, etc., ne doivent pas être employés". Julien Aubert avait donc raison, mais la féminisation des titres semble être un débat régulier à l'Assemblée entre gauche et droite.

Retrouvez ci-dessous l’altercation entre Julien Aubert et Sandrine Mazetier à l'Assemblée Nationale :

--> Lisez le billet de Julien Aubert à ce sujet sur le site du Huffington Post ici.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Nolyne Cerda
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.