Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Uber : le fondateur Travis Kalanick quitte définitivement l’entreprise

Uber : le PDG Travis Kalanick contraint de s’effacer du paysage

Travis Kalanick, le très controversé PDG de Uber, avait annoncé mercredi 14 juin 2017 qu'il cédait les rênes de l’entreprise pour une durée indéterminée. Dans un mail envoyé à ses employés, il expliquait "avoir besoin de repos", il a finalement annoncé ce mercredi 21 juin son départ définitif de la tête de Uber.

Mise à jour 21/06/17 : Travis Kalanick le PDG et fondateur de Uber s’était mis en retrait depuis le mercredi 14 juin 2017 en évoquant des raisons personnelles. Ce mercredi 21 juin, il a finalement quitté les rênes de l’entreprise. Le New York Times précise que cette annonce fait suite à la pression de cinq investisseurs qui ont exigé ce mardi le départ de Travis Kalanick dans un courrier adressé au fondateur et intitulé "Faire avancer Uber". En cause ? Les nombreuses accusations de sexisme, mais aussi la violence des techniques de management de Travis Kalanick, accusé d’encourager personnellement des pratiques déplacées et brutales. "J'aime Uber plus que tout au monde et, dans cette période difficile de ma vie personnelle, j'ai accepté la demande des investisseurs de me retirer pour qu'Uber recommence à se développer plutôt que d'être parasité avec une autre guerre", a-t-il expliqué dans une lettre citée par le New York Times.

Ce mardi, Travis Kalanick le fondateur et PDG de Uber, a envoyé un mail à ses employés expliquant qu’il se retirait de ses fonctions pour une durée indéterminée. "J’ai besoin de prendre du repos en raison des récents événements", a-t-il expliqué en faisant référence au décès de sa mère dans un accident de bateau. "Je serai disponible si besoin pour les décisions les plus stratégiques, mais je vais faire en sorte de donner plus de pouvoir aux hauts responsables pour que l'entreprise puisse mieux fonctionner", a-t-il précisé. Et d’ajouter qu’il voulait "travailler sur un Travis 2.0 pour devenir le patron dont Uber a besoin."


Et si sous ce faux air de retrait se cachait une véritable mise à l’écart ?

Depuis plusieurs mois, Uber fait face à de nombreux scandales, notamment après le départ de plusieurs employées pour harcèlement sexuel. L’entreprise est aussi vivement critiquée pour la violence des techniques de management de Travis Kalanick, accusé d’encourager personnellement des pratiques déplacées et brutales. Des éclats qui ont déjà obligé la société à engager un responsable pour gérer les équipes au quotidien, et ce avant même que Kalanick ne prenne ce congé sabbatique. Ce mardi 13 juin, le coup de grâce est arrivé après la publication d’une enquête faisant état d'un fort sexisme au sein d’Uber.
Outre ces problèmes, la société est aussi accusée de vol de technologies par Google. Le New York Times a aussi révélé l’existence de plusieurs logiciels permettant aux chauffeurs d’éviter la police, et un second pour traquer les utilisateurs d’iPhone même lorsqu’ils désinstallent l’application.

LIRE LA SUITE
Maylis Casse
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.