• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Théorie du genre" : en 2011, l'UMP voulait l'aborder en maternelle

Théorie du genre : l

Alors que l'UMP critique ouvertement depuis des semaines l'idée du gouvernement d'introduire l'étude du genre à l'école, un document officiel prouve que le parti de droite émettait les mêmes propositions en 2011.

Des archives de 2011 mettent à mal Jean-François Copé. En effet, selon un document officiel , l'UMP émettait, dès 2011, des propositions très proches de celles des "ABCD de l'égalité" mises en place par le gouvernement Ayrault et violemment critiquées par Jean-François Copé. "Introduire, dès la maternelle, des séances consacrées à la mixité et au respect hommes/femmes" ou encore "aider les filles et les garçons à percevoir positivement leur genre et celui du sexe opposé" ; voilà le genre de suggestions contenues dans le cadre des "états généraux de la reconquête" visant à la préparation du programme présidentiel pour 2012 présenté par l'UMP en juin 2011. C'est Laurent, un utilisateur de Twitter, qui a ressorti ce document.

Sous le titre "proposition UMP", on peut lire : "Le premier objectif de la promotion de l'égalité des sexes et du respect hommes/femmes dès la maternelle est d'amener les enfants à se sentir autorisés à adopter des conduites non stéréotypées (...) Le second objectif est d'accroître les capacités des enfants à résoudre de façon non violente et coopérative des conflits qui mettent en cause l'appartenance à l'un ou l'autre sexe ainsi que de promouvoir le respect entre les hommes et les femmes. Agir sur une population jeune reste en effet le meilleur moyen d'endiguer la naissance de comportements inacceptables chez les adolescents puis chez les adultes."

Une prise de position bien éloignée de celle que tient depuis plusieurs semaines le parti de droite, qui n'a pas cessé de dénoncer "l'idéologie" des socialistes et du gouvernement de gauche. Jean-François Copé a, pour sa part, affirmé comprendre "l'inquiétiude des familles" et a estimé que "la priorité de l'école doit rester les savoirs fondamentaux." Le président de l'UMP est même allé jusqu'à dénoncer, le 9 février sur RTL, un ouvrage recommandé, selon lui, aux enseignants du primaire et intitulé Tous à poil !. La preuve selon lui que le PS est "pétri d'idéologie." Or, en réalité, la recommandation n'émane pas du gouvernement et ne s'adresse pas aux enseignants, mais figure simplement sur une bibliographie indicative réalisée en 2012 par une association archédoise chargée d'établir une sélection de 100 livres jeunesse "pour l'égalité entre filles et garçons".

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Mélanie Caous
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.