Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Stephen Collins suspecté d'avoir commis des actes de pédophilie

Stephen Collins : une bande-son choc révélant ses actes de pédophilies !

L’acteur Stephen Collins, alias Eric Camden, père de famille idéal dans la série "7 à la maison", aurait commis des actes de pédophilie sur trois jeunes filles mineures, révèle le site "TMZ" ce mardi 7 octobre.

Mise à jour 17/12/14 : Soupçonné d'actes de pédophilie depuis le mois d'octobre dernier, Stephen Collins, acteur de "7 à la maison" a avoué avoir eu des gestes déplacés envers trois jeunes filles. C'est dans un communiqué publié ce mercredi 17 décembre, par le magazine américain People que l'acteur s'est exprimé. "Il y a quarante ans, j'ai fait quelque chose de terriblement mal que je regrette profondément. Depuis j'ai travaillé pour expier cela" a-t-il expliqué. Il s'est également exprimé sur ce qui l'a poussé à dire la vérité publiquement : "J'ai décidé de gérer cela publiquement car il y a deux mois, plusieurs médias ont diffusé un enregistrement fait par ma femme de l'époque, Faye Grant, durant une séance confidentielle de thérapie de couple en janvier 2012. Cette séance a été enregistrée sans que le thérapeute ne soit au courant, et sans mon consentement. Sur l'enregistrement, je décris des évènements qui ont eu lieu il y a 20, 32 et 40 ans. La diffusion de cet enregistrement a entraîné des hypothèses et des sous-entendus à propos de ce que j'ai fait, qui vont beaucoup plus loin que ce qui s'est réellement passé. Aussi difficile que ce soit, je veux que les gens connaissent la vérité" a-t-il poursuivi. Stephen Collins a également déclaré s'être excusé auprès d'une de ses victimes : "J'ai eu l'occasion de le faire 15 ans plus tard" a-t-il admis. "Je me suis excusé et elle a été extraordinairement indulgente. Mais j'ai ensuite appris au cours de mon traitement que de leur parler directement de tels sujets pouvait empirer les choses en rouvrant d'anciennes blessures. Je n'ai donc approché aucune des deux autres femmes, l'une d'entre elles ayant aujourd'hui la cinquantaine et l'autre la trentaine". L'acteur a même décidé de se confier plus longuement sur cet épisode de sa vie dans une interview télévisée, face à la journaliste Katie Couric, qui sera diffusée le 19 décembre prochain sur la chaîne anglaise ABC.

Mise à jour 20/10/14 : Stephen Collins ne sera pas jugé. Moins de 3 semaines après avoir été suspecté d’avoir commis des actes de pédophilie, l’acteur Stephen Collins va échapper aux poursuites judiciaires en raison de la prescription des faits, a rapporté le site d’informations TMZ, ce samedi 18 octobre. En effet, les faits s’étant passés dans les années 70, ils sont désormais prescrits par la loi. Cependant, cette affaire laissera forcément des traces sur la suite de la carrière de l’acteur dont la réputation est d’ores et déjà ruinée.

Mise à jour 15/10/14 : Le site Hollywood Reporter a révélé ce mardi 14 octobre que Stephen Collins, accusé d'actes de pédophilie a été aperçu fin septembre au festival de Catalina, en Californie. En effet, l'acteur dans la série "7 à la maison" serait à l'affiche d'un court-métrage appelé "Penance" réalisé par Jeff Wolfe, dans lequel il incarnerait un prêtre pédophile…

Scandale ! Eric Camden, le père exemplaire de la série "7 à la maison" alias Stephen Collins aurait agressé sexuellement des jeunes filles mineures selon un enregistrement publié par le site TMZ ce matin du mardi 7 octobre. Le document rassemble des bandes sonores qui auraient été secrètement enregistrées durant des séances de thérapie de couple, par Faye Grant l’ex-femme de l’acteur, qu’ils effectuaient avant leur rupture en août 2012.

Dans cet enregistrement de 3 minutes à peine croyable, on entend un homme, dont la voix est très similaire à celle de Stephen Collins, qui avoue avoir commis des actes de pédophilie sur trois jeunes filles mineures. Dans un premier temps, il explique avoir agressé sexuellement une adolescente faisant partie de la famille de sa première épouse, à plusieurs reprises lorsqu’elle avait 11, 12 et 13 ans. "Il y a un moment où j'ai touché sa main, j'ai mis sa main sur mon pénis" dit-il. Plus tard, on l’entend reconnaitre deux autres agressions similaires : l’une "sur une jeune fille âgée entre 12 et 13 ans", voisine de quartier de l'interlocuteur à Los Angeles, auprès de laquelle il explique avoir tenté de s’excuser quelques années plus tard. La dernière victime est une New-Yorkaise non identifiée, âgée de 12-13 ans. Après la reception du document, TMZ a décidé de contacter la police de New York qui a immédiatement ouvert une enquête pour "contacts sexuels inappropriés avec des mineurs". Selon le site, deux détectives de l’unité spéciale de la police new-yorkaise auraient interrogé Faye Grant à Los Angeles afin de trouver d’éventuels nouveaux témoins. Affaire à suivre ...

--> Cliquez ici pour écouter l'enregistrement

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

 

 

LIRE LA SUITE
Anaëlle Jalef
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.