• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Droits des animaux : pour François Hollande, ils resteront des "objets"

Statut de l

François Hollande a expliqué dans un entretien à La France Agricole, vendredi 21 février, qu'il ne modifierait pas le statut de l'animal. Ces derniers resteront des "meubles" dans le Code civil.

"Dans le code rural notamment, l’animal est déjà considéré comme un être sensible. Pourquoi ajouter d’autres considérations ?" Voilà ce qu'a déclaré François Hollande lors d'un entretien à l'hebdomadaire La France Agricole daté de vendredi 21 février 2014. Ainsi, le président refuse de modifier le statut juridique de l'animal dans le Code civil, comme le réclament vingt-quatre intellectuels depuis octobre 2013.

Les animaux garderont le statut de "biens meubles", au même titre que les objets, comme l'indique l'article 528 du Code civil. Pourtant, lors de sa campagne en 2012, François Hollande assurait à l'association de défense des animaux L214 qu'il fallait absolument "réformer le Code civil afin que ce dernier ne définisse plus l'animal par son utilisation, en tant qu'objet patrimonial, mais bien comme un être sensible", comme le rappelle le Huffington Post. Aujourd'hui, selon le chef de l'Etat, "beaucoup d'efforts ont été réalisés pour le bien-être animal sans qu'il soit nécessaire de le traduire par une loi."

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Mélanie Caous
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.