Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Sondage Gleeden : un homme sur deux et une femme sur trois seraient infidèles

Gleeden : un homme sur deux et une femme sur trois seraient infidèles

Un sondage Ifop pour le site de rencontre Gleeden vient de révéler que la moitié des hommes et un tiers des femmes avaient déjà été infidèle. Mais quand est-ce que que l'on franchit vraiment le cap de l’infidélité ?

L'infidélité est une pratique qui a toujours le vent en poupe, comme le révèle un sondage en ligne de l'Ifop (retrouvez le ici) mené début janvier sur 804 personnes, publié aujourd'hui et réalisé pour le site de rencontres extra-conjugales Gleeden.

Si plus d'un homme sur deux soit 55% des interrogés avouent succomber, les femmes ne sont pas en reste puisque 33% d'entre elles admettent avoir déjà commis un adultère. Mais le point sur lequel appuie le sondage, c'est l'évolution des tendances au cours des 40 dernières années : alors qu'ils étaient 19 % en 1970 à franchir le cap (ou à l'avouer...), aujourd'hui on estime à 43 % la part de personnes infidèles. Et à la célèbre et éternelle question "à partir de quand l'on estime que c'est tromper ?", l'enquête répond que sans aller jusqu'au passage à l'acte, 46 % des Français (tous sexes confondus) ont déjà embrassé une autre personne et 50% admettent avoir déjà flirté à la limite de l'adultère. Quant aux femmes, deux sur trois estiment qu'"embrasser, c'est tromper" alors que 57% des deux sexes considèrent qu'échanger des messages coquins est déjà une forme d'infidélité.

Et qu'en est-il de l'orientation politique sur nos pratiques amoureuses ? Sachez qu'à gauche, la proportion d'infidèles (46%) est plus forte qu'à droite (40%). Ces chiffres sont toutefois à prendre avec des pincettes, rappelle François de Singly, sociologue à l'université Paris Descartes : "Il faut savoir ce qu’on appelle être infidèle : est-ce qu’on additionne des gens qui ont eu une infidélité sexuelle brève, ce qu’on appelle un coup de canif, et des gens qui sont infidèles depuis des années ?" Quoiqu'il en soit, 68% des Français croient encore aux contes de fées et estiment qu'il est possible de rester fidèle une vie entière à la même personne : "La fidélité reste exigée en couple. On tolère les accidents tant qu’il y a une relation affective forte à côté. L’infidélité ne devient grave que si elle est le signe d’un détachement général par rapport à l’autre", ajoute François de Singly.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Victoria Laurent
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.