Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

#SmearForSmear : quand les internautes se mobilisent pour la bonne cause

"Smear For Smear" : quand les internautes s’étalent du rouge à lèvres pour la bonne cause

Pour la Semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus l’asssociation "Jo’s Cervical Cancer Trust" a lancé une campagne ce dimanche 25 janvier intitulée #SmearForSmear. Une action pour la bonne cause sur les réseaux sociaux.

C’est le hashtag qui envahit la Toile depuis le début de la semaine.

Ce dimanche 25 janvier, l’association britannique Jo's Cervical Cancer Truste a lancé le mouvement #SmearForSmear dans le but de mobiliser les internautes afin de lutter contre le cancer du col de l’utérus. Le principe ? Poster une photo sur laquelle le rouge à lèvres est étalé maladroitement afin d'inciter les femmes à aller se faire dépister plus régulièrement. Un nouveau Ice Bucket Challenge ? On lui souhaite tout autant de succès ! En attendant de nombreux internautes et célébrités se mobilisent depuis quelques jours pour la bonne cause en postant leurs clichés sur les réseaux sociaux et en incitant leurs amis à le faire par le principe des "nominations". C’est ainsi que l’on découvre le selfie de Georgia May-Jagger, nouvelle égérie de Mulberry, qui a nommé ses amies Cara Delevingne et Suki Waterhouse, ou encore Rita Ora avec elle aussi, son rouge à lèvres mal étalé.

Même les hommes s’y sont collés.

Une initiative à prendre très au sérieux puisqu’au Royaume-Uni, c’est le cancer le plus commun chez les femmes de moins de 35 ans, avec 8 cas diagnostiqués chaque jour. " Tous les jours nous voyons l'impact dévastateur que le diagnostic d'un cancer du col de l'utérus peut avoir sur une femme et ceux qu'elle aime. Mais de savoir que, pour ceux qui repoussent leur dépistage, cela aurait pu être évité, c'est tragique. Il est maintenant temps d'aller de l'avant dans la prévention du cancer du col de l'utérus et dans la compréhension de l'importance des frottis ", a expliqué Robert Music, président du Jo’s Cervical Cancer Trust, ce lundi 26 janvier à l'édition britannique du HuffigtonPost. Alors que l’examen du frottis cervical doit être effectué tous les 3 ans dès l’âge de 25 ans, près de 40% des Françaises ne suivent pas ces recommandations.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.