• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Inde : un shooting mode inspiré d'un viol collectif créé la polémique

shooting viol

Mis en ligne cette semaine sur le site Behance, le shooting mode "The Wrong Turn" du photographe Raj Shetye, s'inspirant fortement du viol collectif subit par une jeune femme à New Delhi en 2012, indigne la toile.

Le 16 décembre 2012, la communauté internationale toute entière était en émoi face au drame qui frappait une jeune indienne de 23 ans. En rentrant du cinéma avec son petit ami, cette étudiante en kinésithérapie avait été violée par six hommes ivres au fond d'un autobus à New Delhi, avant d'être laissée pour morte. Elle avait succombé à ses blessures 13 jours plus tard dans un hôpital de Singapour.

Une tragédie sordide qui avait fortement bouleversé l'Inde, dont le photographe Raj Shetye s'est visiblement inspiré pour la réalisation d'une série mode très controversée. Baptisé The Wrong Turn, le shooting met en scène un top vêtu d'une robe de soirée, résistant à plusieurs hommes à l'arrière d'un bus. Un "exercice de style" dont la publication cette semaine sur le site Behance a provoqué un vaste tollé sur la toile, obligeant même à sa suppression face aux commentaires indignés.

Dénonçant une stylisation du viol, les internautes condamnent en bloc le travail du photographe. "Le viol n'est pas une source d'inspiration. Je ne sais pas à quoi pensait le photographe en réalisant ce shooting inspiré par Nirbhaya", réprouve notamment l'actrice indienne Amrani Puri. De nombreuses accusations dont Raj Shetye se défend au nom de l'art : "Faire des films, écrire des articles ou des poèmes, ce sont juste des façons différentes de parler du sujet. En tant que photographe de mode, un shooting est ce que je sais faire de mieux".

À l'image du shooting Be my slave d'une photographe pakistanaise jugé raciste en 2013, cette nouvelle initiative prouve, une fois de plus, combien traiter d'un tel fait de société attise le débat. "Je vis dans un monde dans lequel ma mère, ma petite amie ou ma sœur, lorsqu'elles sont dehors, peuvent vivre exactement la même chose. Je n'ai pas du tout cherché à rendre glamour ce genre d'agressions, mais plutôt à les mettre en lumière", a confié Raj Shetye.

Crédits photos : ©Raj Shetye

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Mélissa Darré
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.