Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Quand Instagram se mobilise contre les discriminations sur les podiums

Le mannequin Mama Cax

Instagram milite pour plus de diversité dans le monde de la mode à travers le hashtag #RunwayForAll. Depuis mardi, la plateforme met en avant des membres de sa communauté, en l’occurrence des mannequins bousculant les standards de beauté.

Pourquoi tous les mannequins de la Fashion Week se ressemblent ? Voilà la question qu’on est tenté de se poser en regardant les défilés. Alors que les personnalités du monde de la mode sont de plus en plus nombreuses à dénoncer les discriminations, Instagram a décidé à son tour de se joindre à ce combat. Le réseau social a lancé mardi le hashtag #Runwayforall (les podiums pour tous) pour sensibiliser à cette question. L’idée ? Mettre en valeur cinq top model "redéfinissant les standards de beauté", a indiqué un représentant de l’application au site Refinery29. "Notre objectif est de présenter les mannequins les plus courageux et créatifs d’Instagram.  Des personnes qui construisent leur propre communauté et racontent leur histoire", a précisé Kristen Joy Watts, spécialiste fashion et art du réseau social.

 

 

“#RunwayForAll is a world where everyone is treated the same,” says Shaun Ross (@shaundross). When he started modeling nearly a decade ago, Shaun was the only male model of color with albinism. “I remember when I first entered the industry all I saw were models that looked the same,” he says. “Now here we are almost 10 years later, and I see the choice I’ve made has helped the industry to see beauty in many ways, such as casting models and rising icons like @winnieharlow, @jilly_peppa and more to help lead the fight with me to diversity.” When he started, Shaun was one of a few openly gay models in the industry. “Agents always told male models to be masculine, but that was never the case for me. I never wanted to hide my sexuality,” he says. “I’d rather be myself.” Photo by @shaundross

Une photo publiée par Instagram (@instagram) le

 

C’est Mama Cax, un mannequin haïtien avec les jambes amputées, qui a donné hier le coup d’envoi en évoquant son combat : "à travers le mannequinat, je souhaite montrer que la beauté ne signifie pas nécessairement porter du 32 ou se tenir sur deux jambes", explique-t-elle. Aujourd’hui, c’est le top albinos Shaun Ross qui raconte, dans un post, ses débuts difficiles dans le milieu de la mode. Suivront ensuite le mannequin plus size Clémentine Desseaux, puis l’Américaine Londone Myers. Une preuve supplémentaire que, derrière l’étalage de photos glossy, la plateforme se veut aussi un lieu de militantisme. 

LIRE LA SUITE
Norine Raja
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.