Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

L'image d'allaitement qui agite la toile

Reformation

La marque Reformation a posté une photo de mannequin allaitant son bébé. Buzz.

Photo d’allaitement qui provoque un tollé sur les réseaux sociaux, épisode 824.  Cette fois c’est la marque américaine Reformation qui bénéficie de ce buzz bien prévisible, après avoir posté une photo de la mannequin Abby Brothers donnant le sein à son bébé, le tout dans une robe portefeuille de la marque.  Légende : "cool dress, mom. Engeneered for easy access". 9500 likes et des comments en pagaille donc, gentils, méchants, "formidable" ou "dégoûtant", mais surtout, dans leur écrasante majorité, gentils.

La fondatrice de la marque a dit vouloir "redéfinir la façon dont la maternité est présentée par les marques de mode". Elle précise que les robes ne sont pas spécifiquement faites pour faciliter l’allaitement. L’image ne serait d’ailleurs pas le résultat d’un plan de com bien pensé, comme elle l’a expliqué au site Refinery 29 :

"Avant le shoot il n’y a pas eu de conversation du genre "n’oublie pas de faire une photo d’allaitement ! " - je n’étais même pas là. Je n’ai aucune idée de comment ils ont décidé de faire ca, mais connaissant Abby, c’est probablement son idée. J’imagine mal le photographe dire "tu sais quoi, on devrait vraiment faire des photos de ton allaitement ! » C’était un moment très naturel qu’on a capturé, et qui rend la maternité cool et fashion."

Et un jour peut-être, on laissera en paix le corps des femmes.

LIRE LA SUITE
VF
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.