Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Quand Banksy transforme New York en galerie d’art à ciel ouvert

Banksy transforme New York en galerie d’art à ciel ouvert

Durant tout le mois d’octobre, le célèbre street-artist originaire de Bristol Banksy va investir les rues de New York avec ses pochoirs pour une performance mobile intitulée "Better out than in".

On l’appelle le terroriste de l’art ("art terrorist"). Le street-artist britannique Banksy a frappé une nouvelle fois en proposant une performance artistique intitulée Better out than in ("mieux vaut dehors que dedans"). Le concept : chaque jour, pendant tout le mois d’octobre, Banksy va peindre un pochoir sur un mur de New York que les habitants devront s’amuser à trouver.

Mais la véritable originalité de cette performance, c’est que chacune de ses œuvres est accompagnée d’un audio guide. Pour l’écouter, il suffit de composer un numéro gratuit, inscrit au bas de l’œuvre, le 1-800-656-4271, auquel on ajoute # et la date de découverte. Ainsi, le visiteur peut entendre un message vocal de Banksy en rapport avec l’œuvre. Et pour ceux qui auraient loupé les pochoirs déjà dessinés, il est possible de les revoir et de réécouter leur explication audio sur le site de l'artiste.

Le premier pochoir réalisé dans le cadre de cette performance a été découvert le mardi 1er octobre au 18 Allen Street, à Manhattan. Il représentait deux gamins se grimpant dessus pour attraper une bombe de peinture dessinée dans un vrai panneau d’interdiction, avec l’avertissement "Graffiti is a crime". Quelques heures plus tard après sa découverte, l’œuvre est barbouillée de blanc et la pancarte est descellée.

La troisième œuvre, découverte sur un mur de Midtown, représentait un chien levant la patte sur une borne à incendie, avec la citation "Tu me complètes". Quelques temps après, la peinture a été sabotée et une laisse a été dessinée au chien.

Samedi 5 octobre, Banksy a changé de support et a choisi cette fois un vieux camion datant de 1992 pour peindre une sorte de jardin d’Eden trompe-l'œil, avec un pont japonais, un arc-en-ciel et des plantes vertes tout en perspective.

A travers cette performance mobile, Banksy veut rappeler que son art appartient à la rue et qu’il ne désire pas qu’on l’enferme dans un musée. Plusieurs de ses œuvres ont été récemment prélevées sans son consentement et ont été revendues pour plusieurs milliers de dollars par des galeristes américains.

Artiste très engagé et humoristique, la véritable identité de Banksy est encore un mystère. Les seules informations connues à ce jour est qu’il serait originaire de Bristol, en Angleterre, et qu’il ferait partie d’un groupe de street-artists appelé le Bristol's DrybreadZ Crew (DBZ).

Vous pouvez visiter le site de Bansky pour découvrir toutes les œuvres de Better out than in.

Voir aussi : Banksy en 10 (mé)faits

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Hélène Pagesy
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.