Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Quand Instagram supprime la photo d'un mannequin grande taille en maillot de bain

Après avoir posté une photo d'elle en maillot de bain, la blogueuse Aarti Olivia Dubey a vu son cliché supprimé par Instagram. Ce qui l'a mise très en colère.

Les photos de femmes en bikinis ne manquent pas sur Instagram. Ce qui n’a pas empêché le réseau social de supprimer celle d’Aarti Olivia Dubey, estimant qu'elle violait les règles de la plateforme. Pour fêter la publication de son premier article dans la revue singapourienne Cleo magazine, la créatrice du blog "Curves become her" a posté, il y a deux semaines, des clichés des coulisses du shooting. On peut voir la jeune femme, poser en deux-pièces, avec des consœurs. Mais l’image en question a été censurée après les plaintes de certains utilisateurs. "Je pense qu’elle a été enlevée suite aux signalements de quelques trolls et des gens qui ne supportent pas de voir trois femmes sûres d’elles en maillots de bain. C’est de la grossophobie flagrante", a-t-elle déclaré au magazine People. "Je me suis sentie triste au début, comme si j’avais été rejetée. Puis le retrait injuste de l’image m’a ensuite rendu furieuse", poursuit-elle.

Si Instagram a ensuite fait son mea-culpa, affirmant qu’il s’agissait d’une erreur, l’intéressée ne pardonne pas : "Je n’accepte pas leurs excuses. Leur raisonnement, selon lequel il s’agit d’une erreur, ne tient pas. Surtout que ce n’était pas le premier post d’un membre de la communauté plus size à être censuré." D’autant que c’est l’illustration, selon elle, des discriminations auxquelles les femmes comme elles sont confrontées au quotidien.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.