Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Procès du Carlton : Dominique Strauss-Kahn a été relaxé

carlton lille procès affaire carlton dsk Dominique Strauss-Kahn relaxé

Ce vendredi 12 juin, le tribunal correctionnel de Lille a rendu son jugement dans l’affaire du Carlton de Lille. Comme l'avait demandé le parquet, le tribunal a également décidé de relaxer l’homme politique.

C’est aujourd’hui que tout se jouait. Ce vendredi 12 juin, le tribunal correctionnel de Lille a rendu son jugement dans l’affaire du Carlton de Lille, qui a débuté en octobre 2011. Le parquet s’était déjà prononcé sur le sort de Dominique Strauss-Kahn, pour qui il avait requis la relaxe. ###Twitter### Une demande qui a été entendue puisque le tribunal correctionnel de Lille a finalement décidé de relaxer DSK, trouvant les charges "non étayées". Accusé de proxénétisme aggravé en bande organisée, l'homme de 65 ans risquait pourtant jusqu’à 10 ans de prison et 1,5 million d’euros d’amende. Malgré de lourdes accusations, ce dernier s’est toujours défendu dans cette affaire. Déjà, lors de l’audience du procès il y a trois mois, l’homme politique niait être l’instigateur des soirées libertines auxquelles il participait, assurant qu'il ignorait que les jeunes femmes présentes étaient des professionnelles.

L’ancien directeur du Fonds Monétaire International (FMI) n’était pas la seule à la barre. 13 autres prévenus comparaissaient également, dont les propriétaires  d’une maison close en BelgiqueDodo la Saumure et sa compagne. Tous les deux ont été relaxés. Quant à René Kojfer, l’ex-chargé des relations publiques du Carlton, il a été condamné à un an de prison avec sursis. Soupçonnés d’avoir aidé des clients à trouver des prostituées, François Henrion (ex-directeur du Carlton) et Hervé Franchois (propriétaire de l’hôtel) ont finalement été relaxés.

Ce procès marque le clap de fin de l’affaire du Carlton de Lille. Ce vendredi 12 juin, la justice a décidé de laisser sa liberté à Dominique Strauss-Kahn qui, malgré ses 65 ans, a assumé avoir une sexualité "plus rude" que la moyenne.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Léa Cardinal
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.