Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Oui, le "Ice Bucket Challenge" a été vraiment utile

Oui, le "Ice Bucket Challenge" a été vraiment utile

Le "Ice Bucket Challenge", ça vous parle ? En 2014, cet incroyable défi (de se verser un seau d’eau glacé sur la tête) avait séduit plus de 17 millions de personnes et même Barack Obama. Bonne nouvelle : cette levée de fonds a conduit a de nouvelles découvertes scientifiques pour venir à bout de la maladie de Charcot.

Mission accomplie pour l’Ice Bucket Challenge ! Souvenez-vous de l’été 2014, ce défi aussi absurde soit-il avait été lancé par Pete Frates, un ancien joueur de basketball, pour recueillir des dons en faveur de la recherche médicale sur l’ALS (dit maladie de Charcot). Le principe ? Se filmer en train de se verser un seau d’eau glacée sur la tête. L’idée de soulever des fonds avec une telle action avait suscité de nombreuses critiques de la part des internautes à l’époque. Il semblerait qu’ils avaient tort.

La campagne avait permis de récolter 115 millions de dollars (soit 105 millions d’euros environ) en trente jours seulement. Pari réussi, près de deux ans après : les fonds pour la recherche ont contribué à la découverte de deux nouveaux gênes liés à la maladie de Charcot. Dans un communiqué publié le 25 juillet 2016 par l’ALS Association, cette avancée s’avère être prometteuse pour la création d’un nouveau traitement. Pas si vite : Vincent Meininger, responsable du centre de référence de la SLA en 2014, nous met en garde face à cet emballement médiatique, dans les colonnes du Monde, le 27 juillet dernier : "C’est intéressant mais ce n’est pas la révolution. Il s’agit d’un gène de susceptibilité, c’est-à-dire plus fréquemment rencontré chez les personnes souffrant de cette maladie que dans le reste de la population".

L'Ice Bucket Challenge a tout de même permis d'alerter massivement l'opinion face à cette maladie. Et on peut dire merci à Mark Zuckerberg, George W. Bush, le professeur Stephen Hawking, lui-même atteint par la maladie, Bill Gates, Barack Obama, Albert de Monaco et même Anna Wintour (oui, oui) qui ont eu le sang froid de participer. Quant à ceux qui n’avaient pas eu le courage de relever le défi, il y a deux ans, rendez-vous sur la place de la République à Paris le 30 juillet 2016 pour un Ice Bucket Challenge géant.

LIRE LA SUITE
Sarah Jobert
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.