• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

"Nasty Woman" : l'insulte de Donalp Trump détournée

Donald Trump lors du dernier débat pour l

Lors du dernier débat pour les élections présidentielles américaines qui avait lieu ce mercredi 19 octobre, Donald Trump a injurié Hillary Clinton. Une offense qui n'est pas restée inaperçue auprès des spectateurs américains et qui a suscité une vague de protestations sans égale.

Donald Trump a encore fait des siennes. Lors du troisième et dernier débat face à Hillary Clinton, le candidat républicain s'est permis d'interrompre la candidate démocrate en pleine explication pour marmonner "such a nasty woman", qui signifie littéralement : "quelle femme vicieuse". Celui qui, quelques minutes auparavant, scandait "personne ne respecte plus les femmes que moi" a définitivement signé son arrêt de mort avec cette insulte déplacée. Les spectateurs ont alors repris cette invective en un appel de solidarité féminine avec le hashtag #IAmANastyWomanBecause. En un éclair, ce hashtag vindicatif a intégré les trending de Twitter et Donald Trump a, à son tour, croulé sous les insultes.

 

"Grosse erreur de Trump. Sa remarque va énerver peu importe le genre, l'origine ethnique ou l'orientation sexuelle. Et il se met aussi à dos les fans de Janet Jackson"

 

"Vous savez de quoi l'Amérique a besoin maintenant? Un hymne national baptisé 'Nasty Woman' et chanté par Nicki Minaj"

"Voilà ce que Trump va ressentir le 8 novembre quand toutes les 'méchantes femmes' vont aller voter"

 

"Moi aussi je suis une femme méchante (si méchante veut dire plus intelligente que toi et que ça t'énerve)"

 

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.