• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Mexique : découvrez la cauchemardesque Île aux poupées

Insolite : découvrez la cauchemardesque Île aux poupées

Il y a quelques jours, le site "Citizen Post" nous a redonné envie d’aller faire un tour sur la "Isla de la munecas", soit l’Île aux poupées, un cimetière insolite perdu dans le réseau de canaux de Xochimilco, au Mexique.

Si pendant les vacances on se sent prête à vivre le grand frisson, on embarque pour le Mexique, et plus particulièrement vers la "Isla de la munecas" - qu’on appelle aussi l’Île aux poupées -, qui se trouve dans le réseau de canaux très touristique de Xochimilco. Bien loin d’un monde enchanté où toutes les poupées sont bien coiffées et belles dans leurs jolies petites robes, la "Isla de la munecas" est le seul endroit au monde où grouillent des milliers de poupées mutilées et pourries par le temps et la végétation.

Pour la petite histoire, cette étonnante collection est celle de Don Julian Santana Barrera, un ermite qui s’est installé dans les années 50 sur cette île mexicaine. A son arrivée, l’homme aurait senti la présence de l’esprit d’une petite fille morte noyée dans le canal qui longe l’île. Pour apaiser le fantôme de la petite fille et se protéger du mauvais sort, Don Julian a alors décidé de collecter des poupées. Et sa collection va, comme on peut le constater, prendre des proportions gigantesques.

Don Julian va d’abord repêcher les poupées qui flottent sur le canal pour les répandre sur le sol de l’île ou les accrocher dans les arbres avec des fils de fers. Plus tard, il va ensuite explorer les décharges environnantes pour trouver de nouvelles poupées à offrir à l’esprit de la petite fille. Et comme l'explique le site Axolot, Don Julian ira même jusqu’à échanger avec des autochtones les légumes qu’il cultive contre des poupées. L’histoire ne dit pas combien de poupées a récupéré Don Julian, mais quoi qu’il en soit, l’ermite a réussi à recouvrir entièrement cette île qu’il fut le seul à habiter pendant 50 ans.

Si l’île cauchemardesque a été découverte en 1990, Don Julian, lui, a été retrouvé noyé en 2001, à l’âge de 80 ans. Désormais, les seuls habitantes de l’île sont ces poupées pourries par l’humidité et la végétation, cramées par le soleil, et mutilées pour on ne sait quelle raison. D’après les Mexicains, les poupées se réveilleraient en fait la nuit et se déplaceraient... Ceci pourrait alors expliquer cela.

Pour en avoir le cœur net, les plus courageuses d’entre nous pourront toujours s’y rendre puisque ce site exceptionnel est ouvert au public. Mais le site Axolot rappelle que l’Île aux poupées "ne figure pas sur les parcours touristiques classique, et il faut spécifiquement demander aux conducteurs des barques de s’y rendre". Il faut tout de même compter deux heures de barque pour finalement accéder à cet énorme cimetière de poupées, mais on en est sûre, ça vaut le détour !

Sources : Axolot et Citizenpost

Voir toutes les photos ci-dessous :

© Nssr : Nasser Malek Hernandez.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.