Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Marine Le Pen vs Anne-Sophie Lapix : round 2

le pen lapix

La journaliste de Dimanche + Anne-Sophie Lapix et Marine Le Pen se sont pour la seconde fois affrontées sur un plateau télé, après un premier clash en janvier 2012, où la journaliste pointait les erreurs de calcul du programme du FN.

Décidément, le ton est électrique entre la journaliste de Dimanche +, sur Canal, Anne-Sophie Lapix, et Marine Le Pen, présidente du Front National. Déjà, en janvier 2012, la journaliste avait pointé en direct, au grand désarroi de celle qui était alors la candidate à la présidentielle, les erreurs de calculs très simples de son programme économique jugé incohérent. Cette fois, la journaliste Lapix, surnommée "madame le commissaire politique" par une Marine Le Pen au bout de sa patience, a d'abord présenté dans son émission une chronique des mises en examen de certains élus du Front National dans les années 1990, avant de demander à la représentante du FN : "C'est toujours un peu le même genre de délits. N'y a-t-il pas une tendance naturelle de l'élu FN, parce qu'il est isolé, à distribuer les marchés à des proches ?"

Marine Le Pen l'a alors accusé de racisme… "Cela doit être dans notre ADN Madame ! Vous savez que vous pouvez vous faire condamner pour racisme avec ce genre de propos, madame ?"

Voici la vidéo du clash :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Et voici la vidéo de leur première explication musclée, où Lapix faisait une leçon de mathématiques à Le Pen :

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
B.K.
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.