Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Madonna s'inquiète de la montée du FN sur son Instagram

Madonna s

La chanteuse pop, célèbre aussi pour ses engagements politiques, a posté hier lundi 2 juin sur son compte Instagram une photo du journal Libération, en réagissant sur les résultats du Front National aux élections européennes.

Madonna, sur Instagram, c'est plus de 1,6 millions d'abonnés, soit un impact considérable quand la chanteuse a posté une photo de la Une de Libération du lundi 26 mai dernier, au lendemain des européennes. Sur la photo, on peut voir Marine Le Pen fière de la victoire du FN pour la première fois en tête d'une élection française, avec un pourcentage national de près de 25%, suite à un fort taux d'abstention (56,9%).

Et la légende de la madonne : Russia. Ukraine. Venezuela .........., now France?!!!!! #fight Fascism #fightdiscrimination #fightlynchmobmentality #fighthatred #fightdorffreedom #revolutionoflove
Ainsi, après la Russie, l'Ukraine, le Venezuela, la chanteuse s'inquiète de la montée du fascisme en France, mots-dièse sans équivoque à l'appui, qui appellent à une "révolution par l'amour" et à "combattre la discrimination". Ce n'est pas la première fois que Madonna a la présidente du Front National en ligne de mire : en 2012, lors de sa tournée, la chanteuse avait créé la polémique en diffusant des images de Marine Le Pen dans un clip vidéo diffusé en plein concert, dans lequel cette dernière apparaissait affublée d'une croix gammée sur le front. Bref, le message de la chanteuse, ainsi que ses opinions politiques, sont clairs.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.