Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

L'une des Pussy Riot détenue en prison a été hospitalisée

L

Alors qu'elle purge une peine de deux ans dans une colonie pénitentiaire de l'Oural, la membre des Pussy Riot, Maria Alekhina, a été hospitalisée hier, suite à la grève de la faim qu'elle faisait depuis une semaine.

Maria Alekhina, l'une des deux Pussy Riot emprisonnées depuis août 2012, a été hospitalisée hier, suite à une grève de la faim de six jours. La jeune femme voulait, par cette action, protester contre l'interdiction qui lui avait été faite d'assister à son audience pour une éventuelle remise en liberté conditionnelle.

"Aujourd'hui l'administration pénitentiaire a décidé de l'hospitaliser après une semaine de grève de la faim", a déclaré Piotr Verzilov, le mari de Nadejda Tolokonnikova, l'autre membre du groupe condamnée. Si l'on sait désormais que Maria Alekhina va mieux, il semblerait qu'elle ait fait une chute de tension, justifiant son transfert à l'hôpital afin qu'elle y reçoive les soins appropriés.

Il est prévu que la jeune femme retourne au plus vite dans sa colonie pénitentiaire de la région de Perm, près de l'Oural, où elle purge une peine de deux ans de prison. Elle avait été condamnée pour "vandalisme motivé par la haine religieuse", après avoir fait en février 2012(avec les deux autres membres des Pussy Riot) une "prière punk" dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou, pour dénoncer la relation entre Vladimir Poutine et l'Eglise Orthodoxe.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Amélie Frantelle
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.