Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Londres : des piques "anti-SDF" font polémique

Londres : des piques "anti-SDF" font polémique

C'est le déchaînement sur Twitter et dans les médias anglais depuis qu'un Londonien, Andrew Horton, a découvert ces pointes de fer installées devant un immeuble de la ville, le 4 juin dernier, et partagé ses photos sur le réseau social.

Les SDF, des pigeons ? C'est ce que ces piques de fer semblent indiquer, puisque est utilisée la même dissuasion pour les oiseaux que pour les sans-abri, comme le prouve la photo prise par Andrew Horton, un Anglais de 33 ans, devant un immeuble du quartier londonien de Southwark.

"Je ne peux pas l'assurer à 100%, mais on dirait bien qu'elles ont été installées là pour empêcher les sans-abri de s'installer. C'est horrible", a expliqué Andrew Horton au Telegraph le 7 juin dernier. Et depuis, c’est la déferlante de critiques sur Twitter sur cette installation urbaine qui défie toute éthique, réunies sous le mot-dièse #AntiHomelessSpikes.

Les défavorisés désormais considérés comme de la vermine ? Les scandaleux clous anti-SDF vus à Londres

Suite aux réactions des internautes, une pétition pour retirer les piques de fer (avec presque 100 000 signatures) est apparue en ligne, et même le maire de Londres Boris Johnson a fini par commenter la déplorable "idée", alors que la pétition dépassait les 40 000 signatures :

Les piques devant l'immeuble de Southwark pour empêcher de s'allonger sont moches, navrants et stupides. Les constructeurs devraient les enlever le plus tôt possible. 

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.