Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Loi sur l'IVG : l'Assemblée nationale vote la supression de la notion de "détresse"

belkacem

Près de 40 ans après la loi Veil du 17 janvier 1975 sur l'IVG, le texte jugé "obsolète" a été amendé par l'Assemblée nationale hier. Désormais, l'article ne contiendra plus la notion de "détresse" et deviendra un "droit à part entière".

La loi sur l'avortement ne comportera plus la notion de "détresse" contenue dans la loi Veil du 17 janvier 1975. C'est l'article qu'a voté mardi 21 janvier au soir l'Assemblée nationale réaffirmant le droit à l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

Cet amendement du Parti socialiste, proposé dans le cadre de l'examen de la loi sur l'égalité homme-femme et dirigé par la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, modifie la loi Veil jugée "obsolète", qui instaurait auparavant le droit à l'avortement pour toute "femme enceinte que son état place en situation de détresse". Ce vote supprime désormais cette notion de "détresse" en la remplaçant par "le droit des femmes à choisir ou non de poursuivre une grossesse". Le texte prévoit aussi de punir toute tentative d'intimidation ou de menaces (blocage des cliniques par des opposants, pression morale, intimidation verbale ou physique). Pourtant, les opposants à l'avortement avaient bien essayé de stopper ce vote dimanche 19 janvier en organisant  la "Marche pour la vie" qui a réuni près de 16 000 personnes selon la police. L'amendement a remporté un large succès puisque tous les partis de gauche, les centristes ainsi qu'une majorité de l'UMP ont voté en sa faveur.

Pour justifier ce vote, beaucoup d'élus de gauche ont souligné qu'une IVG n'était "jamais un acte banal" mais une "décision douloureuse" et qu'une femme n'y recourait pas "pour le plaisir" ou comme "moyen de contraception". Najat Vallaud-Belkacem, a précisé que "l'IVG est un droit à part entière et pas une simple tolérance assortie de conditions".

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Victoria Laurent
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.