Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Lilian Thuram lave son linge sale en public

Lilian Thuram lave son linge sale en public

L’ancien footballeur Lilian Thuram a réglé ses comptes avec son ex-petite amie, Karine Le Marchand, en dévoilant un SMS que la présentatrice lui aurait envoyé sur le plateau du Grand Journal.

Habituellement assez discret, Lilian Thuram a jugé nécessaire de déballer sa vie privée sur le plateau du Grand Journal de Canal + jeudi 17 octobre. Invité par Antoine de Caunes pour parler des violences en Guadeloupe, l’ex-footballeur s’est surtout épanché sur sa séparation avec la présentatrice Karine Le Marchand. Il est même allé jusqu'à révéler un SMS que cette dernière lui aurait envoyé.###Twitter### "Je rentre avec mes affaires à la maison. Si tu veux la guerre Lilian, tu vas l’avoir au-delà  de ce que tu imagines", lit le texto reçu le 3 septembre. Ce soir-là, l’animatrice de L’amour est dans le pré a porté plainte contre Lilian Thuram pour violences conjugales. Depuis la plainte a été retirée mais la relation entre les deux célébrités ne semblent pas s’être améliorée.

Selon le sportif, son ex lui aurait demandé une " compensation" financière après leur rupture, une requête qu’il aurait refusée et qui serait la cause de la querelle encore vive aujourd’hui. "Je n'ai jamais été violent avec Karine Le Marchand, je ne serai jamais violent avec une femme", a déclaré le footballeur qui essayait de se racheter une réputation hier. Karine Le Marchand n'a pas encore réagi.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

--> Retrouvez plus de news Glamour !

 

LIRE LA SUITE
Sophie Bouchet
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.