Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Café : comment les hipsters donnent un coup de pouce à l'économie africaine

Café : comment les hipsters donnent un coup de pouce à l

Selon le magazine américain de lifestyle Grub Street, les hipsters, connus pour apprécier le bon café, donneraient un sérieux coup de pouce aux petites productions en achetant du café d'origine africaine.

D’après le magazine Grub Street, la passion des hispters pour le café relancerait l'exportation de petits producteurs africains. Selon Karl Wayrauch, fondateur de Coffee Rwanda, un distributeur de café rwandais aux États-Unis, les hipsters seraient attirés par l’originalité des cafés de ce continent, encore peu répandus : "Ça pique leur intérêt. Les grains éthiopiens sont connus depuis longtemps, mais maintenant on voit de plus en plus de cafés qui proviennent du Rwanda, du Kenya, du Burundi, et même de l’Ouganda et du Congo."

Une bonne nouvelle pour les producteurs africains qui connaissent une chute de leurs ventes depuis près de 40 ans. En effet, les exportations de café dans ce pays ont chuté de 25% depuis les années 1970. Aujourd’hui, seuls l'Éthiopie et l'Ouganda restent sur la liste des producteurs mondiaux de café mais sont devancés par le Vietnam et le Brésil. Et malgré l'engouement de la part des hipsters pour le café africain, les productions de la région restent encore en grandes difficultés. Comme le rapporte le magazine Slate, en 2017, Nespresso avait dû suspendre ses activités au Soudan du Sud en raison des risques que représentait le pays, actuellement en pleine guerre civile.


LIRE LA SUITE
Ava Skoupsky
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.