Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les éléphants d'Afrique menacés d'extinction

Les éléphants d

Selon un rapport rendu public ce mardi 9 décembre, les éléphants seraient en voie de disparition suite au commerce croissant de leurs défenses en Chine. Une situation "hors de contrôle" selon les ONG "Save the Elephants" et "The Aspinall Foundation".

Le massacre des éléphants d’Afrique et le trafic de leurs défenses vers la Chine pourraient entrainer leur disparition d’ici une génération.

Le chiffre est alarmant, 100 000 pachydermes ont été tués en 2010 et 2012 sur le continent africain, selon une enquête de deux ONG de défense de l’environnement : Save the Elephants et The Aspinall Foundation. Et pour cause, des quantités de plus en plus importantes d’ivoires sont de plus en plus vendues dans un nombre croissant de boutiques en Chine. Les organisations appellent donc Pékin à réagir rapidement dans leur rapport rendu public ce mardi 9 décembre : "La Chine détient la clé de l’avenir des éléphants – Si Pékin n’est pas en pointe pour mettre fin à la demande d’ivoire, les éléphants d’Afrique pourraient disparaître de la nature d’ici une génération", a annoncé Iain Douglas-Hamilton, fondateur de Save the Elephants. L’ivoire des défenses d’éléphants mais aussi de rhinocéros est recherché avant tout pour son aspect décoratif mais aussi pour ses prétendues vertus médicinales. Un commerce qui est en pleine expansion : "Les prix de l’ivoire brut ou travaillé en Chine, le nombre d’usines autorisées de taille de l’ivoire, celui des boutiques de vente de détail, tant légales qu’illégales, celui des objets à la vente, tous se sont envolés".

En effet, en 1989, le commerce international d’ivoire était interdit, ce qui avait fait chuter lourdement l’industrie chinoise de transformation. Depuis, la situation a bien changé puisque le nombre d’usines qui traitent l'ivoire est passé de 9 à 37 entre 2004 et 2013. Si celui de commerces d’ivoire parentés est passé de 31 à 145 durant la même période, la vente illégale dans des boutiques sans licence a progressé au même rythme : "Parallèlement, les quantités d’ivoire saisie et le nombre d’éléphants tués en Afrique ont également augmenté" ont précisé Save the Elephants et The Aspinall Foundation. Le braconnage des éléphants et rhinocéros a lui aussi explosé ces dernières années en Afrique, alimenté par une demande de plus en plus importante et donc la possibilité de gagner de plus en plus d’argent pour les braconniers : "Les prix de l’ivoire brut en Chine est passé de 750 dollars (500 euros) le kilo en 2010 à 2 100 dollars (1 540 euros) en 2014". Face à cette situation dramatique, la Chine fait des efforts pour mettre fin au trafic, mais "ces mesures sont insuffisantes", estiment les auteurs du rapport. Les autorités chinoises ont fait fermer 10 magasins et usines,"emprisonné des centaines de revendeurs et condamné à la prison à vie 37 trafiquants", freinant les ventes aux enchères d’ivoire de près de 97 %, d’après le rapport. Pourtant, "malgré cela, les inspections officielles se sont avérées à l’évidence incapables de suivre le rythme de l’inflation du marché illégal".

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

 

LIRE LA SUITE
Anaëlle Jalef
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.