• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Le Pont des Arts succombe sous le poids de l'amour

Cadenas

Une partie du grillage du Pont des Arts (6e arrondissement de Paris) s’est effondrée sous le poids des "cadenas d’amour" en fin d’après-midi dimanche 8 juin.

Mise à jour 22/09/2014 : après le retrait du Pont des Arts de 15 pannaux grillagés faisant près de 500 kg chacun (soit quatre fois la charge limite), la ville de Paris pose aujourd'hui des rembardes vitrées. D'autres ponts de la capitale en seront équipés si le test s'avère concluant. Début août, la Mairie avait encouragé les amoureux à remplacer cette tradition des cadenas par des selfies sur le Pont pour protéger malgré tout son patrimoine.

Ci-dessous, le tweet de Bruno Julliard, premier Adjoint à la Mairie de Paris chargé de la culture, du patrimoine et des métiers d’art, à propos de l'expérimentation de la Ville sur le Pont des Arts.

Près de 2,40 mètres de grillage du Pont des Arts se sont effondrés sous le poids des "cadenas d'amour" dimanche 8 juin aux alentours de 17h40. Le Pont des Arts qui enjambe la Seine au niveau du Louvre, est en effet connu pour être recouvert depuis 2008 par des milliers de cadenas déposés par les amoureux du monde entier, qui viennent sceller leur amour à Paris.

 

"Les deux grilles qui se sont affaissées ont été remplacées temporairement par des planches de bois", a précisé l’adjoint en charge de la Culture, Bruno Julliard (PS). L'incident a entraîné l'évacuation de la passerelle et l'enlèvement de plusieurs cadenas. 

Les faits interviennent quelques jours après que la "feuille de route" 2014-2020 d'Anne Hidalgo ait été rendue publique fin mai. La maire socialiste de Paris a chargé Bruno Julliard de mener "une réflexion autour du phénomène des "cadenas d'amour" afin de proposer des alternatives à la fois artistiques, solidaires et écologiques"

Un engouement pour ces preuves d'amour qui s'est aujourd'hui extrapolé à d'autres ponts de Paris, comme la passerelle Léopold Sédar Senghor en face du Quai d'Orsay, ou bien le pont de l'Archevêché, situé près de Notre Dame. Ce phénomène ne fait pourtant pas l'unanimité puisqu'en avril dernier deux Américaines ont décidé de lancer une pétition pour interdire cette pratique au sein de la capitale. Déjà plus de 8 000 personnes seraient ainsi opposer aux cadenas.  

--> Retrouvez plus de news et d’actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Maïlys Derville
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.