Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Le physique d’une Kazakhe nuit à sa carrière de volleyeuse

volley

À cause de l’admiration qu'a provoqué son physique avantageux au cours d'une compétition de volley-ball à Taïwan, une jeune joueuse Kazakhe voit sa carrière mise en péril.

"Le public se comporte comme s’il n’y avait qu’une seule joueuse dans le championnat, a raconté le coach Kazakh Nurlan Sadikov au Daily Mail, il est impossible de travailler dans ces conditions".

 Durant la compétition asiatique féminine des juniors 2014 de Taipei, Sabina Altynbekova, l’une des joueuses de l’équipe nationale du Kazakhstan a en effet capté toute l’attention des spectateurs et des internautes. Mais si la jeune fille a créé le buzz, c'est davantage pour la finesse de ses traits et son mètre 82 que pour ses prouesses sur le terrain. "J’étais flattée au début, mais tout devient un peu trop exagéré. Je veux me concentrer sur le volley-ball et être connue pour ça, pour rien d’autre" a déclaré cette dernière face à l’engouement que sa beauté a suscité : pages communautaires sur Facebook, plus de 250 000 followers sur Instagram, création de comptes de fans sur Twitter… Pensionnaire d’un établissement scolaire pour enfants surdoués, la joueuse de volley a par ailleurs déjà essuyé quelques propositions de mannequinat, démontrant sa volonté de percer en tant que sportive. 

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.