Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Glamour US met les femmes à l'honneur dans son numéro de février

Glamour US

En février, Glamour US a décidé de dédier son numéro au «look, au corps, au bonheur, au futur » des femmes.

Glamour US est parti d’un constat simple : si sa rédaction est essentiellement composée de femmes, seulement 37% des photographes, et 32% des coiffeuses sont de sexes féminins. L’idée est donc venue, d’un numéro entièrement conçu par des femmes, pour des femmes. Des mannequins, aux photographes en passant par les maquilleuses, coiffeuses et bien évidemment les rédactrices. Seule exception : l’interview du "make-up artist" de Michelle Obama pour son départ de la Maison Blanche.

En couverture ? Lena Dunham et… sa cellulite ! L’actrice star de la série Girls pose, avec ses copines, jambes à l’air, sans retouche, cellulite apparente. Dans un post Instagram, la jeune femme explique qu’il s’agit là d’un choix délibéré pour encourager les femmes à avoir confiance en elles, et lutter contre le body shaming. "Quand ma carrière a décollé, beaucoup de gens ont célébré mon look mais toujours en pensant "n’est-elle pas courageuse ? N’est-ce pas audacieux de montrer CE corps à la télé ?  […] Et bien, aujourd’hui ce corps est en couverture d’un magazine que des millions de femmes liront, sans retouche, ma cuisse imparfaite en pleine affiche. [...] merci à @glamourmag d'avoir laissé ma cellulite s'afficher dans tous les kiosques aujourd'hui." Une belle initiative !

 

 

Une photo publiée par Lena Dunham (@lenadunham) le

3 Janv. 2017 à 6h45 PST

 

Une photo publiée par Lena Dunham (@lenadunham) le

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.