Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

"The New Sexy" : le billet engagé d’Emilia Clarke

"Le nouveau sexy" : le billet engagé d’Emilia Clarke

L’actrice Emilia Clarke, connue pour interpréter Daenerys Targaryen dans la série culte "Game of Thrones", a décidé de faire entendre sa voix dans une tribune intitulée "The New Sexy" parue sur la version britannique du Huffington Post.

"Nous sommes toutes des 'supernanas'", revendique Emilia Clarke dans son billet publié dans le Huffington Post. A la veille de la journée internationale des droits des femmes, celle qui joue le rôle de Daenerys Targaryen dans le programme à succès Game of Thrones, a décidé de raconter sa version du féminisme. Celle que ses parents lui inculquent depuis sa naissance : "Le fait qu'il n'y avait aucune différence entre mon frère et moi, une fille, était une évidence. Tout comme il n'y en avait aucune entre ma mère et mon père." "J'ai donc été élevée dans un foyer qui m'a appris qu'une femme est tout aussi capable de faire ce que fait qu'un homme, et qu'elle doit en avoir le droit !", poursuit-elle.

A 30 ans, la jeune femme semble faire le point sur son combat au travers de ce texte. "Suis-je traitée de manière égale dans le cadre de mon travail ? Pas toujours. Les femmes le sont-elles? Non, et les statistiques le prouvent. [...] Si vous regardez Game of Thrones - attention spoiler - vous m'avez vue nue. Des gens attendent que je réagisse de plein de manières différentes à ça. Et il y a plein de raisons qui font que je ne me justifierai pas", martèle-t-elle. Et, si elle constate une réelle évolution sur la manière dont les femmes s’expriment collectivement, ces derniers mois, elle reconnaît aussi faire partie d’un secteur où il est plus facile de faire entendre sa voix. "Mes rôles m'ont aidée à réaliser ce que c'est que de lutter contre la haine et les inégalités quand on est une femme, et de se revendiquer féministe. Ceci dit, tout ça ne m'a pas empêchée de claquer la porte quand on me prenait pour une petite chose sans défense, sous prétexte que j'étais une femme."

 

I was followed into a party by a journalist who asked me a question about female empowerment and then quoted me entirely out of context for an outlet I didn’t agree to speak with. So I feel now, with the beauty of Instagram I should clarify my statements, if for nothing else than for posterity. In drama, if a nude scene forwards a story or is shot in a way that adds insight into characters, I’m perfectly fine with it. Sometimes explicit scenes are required and make sense for the characters/story, as they do in Westeros. If it’s gratuitous for gratuitous sake, then I will discuss with a director on how to make it more subtle. In either case, like a good Mother of Dragons, I’m always in control. #dracarys #bodiesmaybetemplesbutmindsarewhatmatter #MODforreal

Une publication partagée par @emilia_clarke le


Pour faire avancer les mentalités sur l’égalité des sexes, Emilia Clarke a une idée toute simple : la gentillesse. "Je suis convaincue qu'en tant qu'êtres humains, nous pouvons tous lutter contre la haine par notre attitude les uns envers les autres. […] Pour moi, ça commence par la gentillesse. Être gentil, c'est montrer à l'autre qu'on le voit, qu'on l'écoute et qu'il a de l'importance. Et ça, c'est sexy."

Retrouvez l’intégralité du billet d’Emilia Clarke ici.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.