Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Le nombre de personnes sans domicile fixe a augmenté de 50% depuis 2011

sdf

Alors qu’il y a 60 ans l’Abbé Pierre lançait un appel aux dons pour les sans-abris, le rapport annuel de sa fondation, publié vendredi 31 janvier, révèle que le nombre de personnes sans domicile fixe a augmenté de 50% depuis 2011.

En France, ils sont encore 3,6 millions à ne pas vivre dans un logement décent. C'est ce que révèle le rapport annuel sur le mal-logement publié vendredi 31 janvier par Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre.

Qui sont-ils ? Ces 3,6 millions comprennent les personnes qui sont privées de domicile personnel, vivent dans des conditions très difficiles (privation de confort ou surpeuplement) ou sont en situation d’occupation précaire (vivant dans des hôtels ou des caravanes par exemple). Malgré le projet de loi sur "Le logement pour tous" actuellement en débat à l'Assemblée nationale, le nombre de sans-abri a augmenté depuis 2011 : ils sont désormais 50% de plus et 141 500 personnes vivent actuellement dans la rue. "On a un double processus qui crée des tensions extrêmes pour un nombre croissant de personnes, des personnes qui sont à la rue, qui augmentent de 50% entre 2001 et 2013 selon l'Insee, des personnes qui ne peuvent pas se loger dans les conditions actuelles du marché", a déclaré Christophe Robert sur France Info.

Si le chiffre a légèrement baissé par rapport à 2013, la situation est toujours préoccupante. En effet, le 115, le numéro d’hébergement d’urgence, est saturé. En décembre alors qu’ils étaient déjà 43% à ne pas obtenir de place à Paris, en province le chiffre montait jusqu’à 61%.

"Vous avez ceux qui sont en grande difficulté mais vous avez aussi toute une partie de la population qui se fragilise dans le domaine du logement y compris quand on travaille", a ajouté Christophe Robert en mentionnant les populations touchées par la crise du logement comme les locataires incapables de payer leurs loyers ou les salariés dormant dans leur voiture.

Pourtant, depuis l’appel aux dons lancé par l’Abbé Pierre sur Radio Luxembourg le 1er février 1954, "Mes amis, au secours ! Une femme vient de mourir gelée cette nuit à 3 heures sur le trottoir du boulevard Sébastopol", les choses ont peu changé. Créée en 1990, la Fondation a assis son indépendance économique et est désormais financée à 90% par ses dons. Mais à l’occasion des soixante ans de l’appel de l’Abbé Pierre samedi 1er février, la Ministre de l'Égalité des territoires et du Logement Cécile Duflot a estimé que "l’anniversaire de l’appel ne doit pas être l’occasion d’une célébration purement iconique, mais bel et bien d’un second souffle".

--> Retrouvez le rapport ici

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Victoria Laurent
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.