Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Le liquide des cigarettes électroniques ne serait pas sans danger pour la santé

Les cigarettes électroniques ne seraient pas sans danger

Aux Etats-Unis, plus de 1400 cas d’empoisonnement, liés au liquide utilisé pour remplir les cigarettes électroniques, ont été recensés en 2013.

Si certaines études semblent prouver que la cigarette électronique n’aide pas à arrêter de fumer, il paraîtrait de surcroît que le liquide contenu dans cette invention, venue tout droit de Chine, pourrait représenter un danger pour la santé. ###Twitter###La sonnette d’alarme a été tirée par le quotidien américain The New York Times qui a recensé pas moins de 1 414 cas d’empoisonnement dans le pays en 2013 et déjà 651 cette année. La plupart des appels faits au centre anti-poison, lié à la nicotine liquide qui se trouve dans les cigarettes électroniques, concernerait des enfants qui avaient touché ou avalé cette substance. Selon le New York Times, l’e-liquide serait bien plus dangereux que le tabac puisqu’il est absorbé plus rapidement, même à faible concentration. De plus, ce fluide contiendrait des neurotoxines (molécules toxiques pour le système nerveux) qui peuvent provoquer des nausées, des lésions et même entraîner la mort.

Si une réglementation stricte est en vigueur en France où la vente des e-cigarettes est contrôlée et interdite aux mineurs, les Etats-Unis ont seulement pour projet de contrôler son commerce…

--> Retrouvez plus de news Glamour !

 

LIRE LA SUITE
Sophie Bouchet
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.