Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Pour Marion Maréchal Le Pen, les immigrés devraient donner des prénoms français à leurs enfants

Le FN veut que les enfants d

Marion Maréchal Le Pen, la nièce de Marine Le Pen, a expliqué sur BFM que si les immigrés donnaient des prénoms français à leurs enfants, cela prouverait leur désir d'intégration.

Le parti d’extrême droite persiste et signe. Après sa tante, Marion Maréchal Le Pen a pris le relais en demandant aux personnes « d’origine étrangère » de donner des prénoms « français » à leurs enfants.

 

Ne cherchez plus, le Front National a tout compris. Si les Français issus de l’immigration n’optent pas pour des prénoms francophones pour leurs enfants ça n’a rien à voir avec la culture, non. Ni la religion. C’est uniquement car ils refusent de « s’assimiler » a déclaré sans sourciller Marion Maréchal Le Pen, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV/RMC.

 

Voilà la nouvelle lubie du FN, le prénom des enfants. Philippe Martel, le chef de cabinet de Marine Le Pen avait déjà enfoncé la porte en déclarant à propos de Rachida Dati, « hélas, elle a appelé sa fille Zohra, ce qui contredit son parcours. Il y a là un signal de refus de l’assimilation ».

 

Interrogée sur cette déclaration, Marion Maréchal Le Pen a répondu « partager ce point de vue ». Selon elle, « il est normal que les immigrés donnent des prénoms français à leurs enfants, ça participe à l’identité ».

 

Et bien entendu, pour appuyer sa pensée, la députée s’est lancée dans un couplet larmoyant sur « ses amis d’origine immigrée, pas seulement européenne mais aussi extra européenne, c’est quand je les vois arriver sur le territoire national, font des enfants sur le territoire national et donnent des prénoms français. C’est la plus belle preuve d’amour à l’égard d’un pays ».

 

Voilà le retour de l’intégration made in Front National. Assimilation complète du bleu, blanc, rouge et rejet total de sa culture d’origine. Un discours réactionnaire pour un parti qui malgré la stratégie de communication, n’a pas changé d'un pouce.

- See more at: http://www.lecourrierdelatlas.com/622818122013Les-enfants-d-immigres-doivent-porter-des-prenoms-francais-pour-le-FN.html#sthash.mtVwRSJ9.dpuf

Le parti d’extrême droite persiste et signe. Après sa tante, Marion Maréchal Le Pen a pris le relais en demandant aux personnes « d’origine étrangère » de donner des prénoms « français » à leurs enfants.

 

Ne cherchez plus, le Front National a tout compris. Si les Français issus de l’immigration n’optent pas pour des prénoms francophones pour leurs enfants ça n’a rien à voir avec la culture, non. Ni la religion. C’est uniquement car ils refusent de « s’assimiler » a déclaré sans sourciller Marion Maréchal Le Pen, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV/RMC.

 

Voilà la nouvelle lubie du FN, le prénom des enfants. Philippe Martel, le chef de cabinet de Marine Le Pen avait déjà enfoncé la porte en déclarant à propos de Rachida Dati, « hélas, elle a appelé sa fille Zohra, ce qui contredit son parcours. Il y a là un signal de refus de l’assimilation ».

 

Interrogée sur cette déclaration, Marion Maréchal Le Pen a répondu « partager ce point de vue ». Selon elle, « il est normal que les immigrés donnent des prénoms français à leurs enfants, ça participe à l’identité ».

 

Et bien entendu, pour appuyer sa pensée, la députée s’est lancée dans un couplet larmoyant sur « ses amis d’origine immigrée, pas seulement européenne mais aussi extra européenne, c’est quand je les vois arriver sur le territoire national, font des enfants sur le territoire national et donnent des prénoms français. C’est la plus belle preuve d’amour à l’égard d’un pays ».

 

Voilà le retour de l’intégration made in Front National. Assimilation complète du bleu, blanc, rouge et rejet total de sa culture d’origine. Un discours réactionnaire pour un parti qui malgré la stratégie de communication, n’a pas changé d'un pouce.

- See more at: http://www.lecourrierdelatlas.com/622818122013Les-enfants-d-immigres-doivent-porter-des-prenoms-francais-pour-le-FN.html#sthash.mtVwRSJ9.dpuf

"Philippe Martel, le chef du cabinet de Marine Le Pen, aimerait que Rachida Dati et Nicolas Sarkozy donnent des prénoms français à leurs enfants, vous aussi ?" Telle est la question que Jean-Jacques Bourdin a posé à son invitée, Marion Maréchal Le Pen (Front National) le 16 décembre sur BFM. En effet le chef de cabinet de Marine Le Pen avait déclaré à propos de Rachida Dati : "Hélas, elle a appelé sa fille Zohra, ce qui contredit son parcours. Il y a là un signal de refus de l'assimilation ou du moins une marque d'incompréhension de ce qu'elle suppose." La nièce de Marine Le Pen a donc avoué être du même avis.

Donner un prénom français est normal car cela "participe à l'identité." Elle explique que "l'assimilation est un arrachement, un effort, une contrainte" qu'on ne peut "pas le nier". Mais refuser de donner un prénom français participe "au refus de s'assimiler, [cela] fait partie d'une démarche. L'assimilation c'est difficile, on abandonne une part de soi mais pour devenir français et ça apporte beaucoup d'avantages et beaucoup de fierté." Marion Maréchal Le Pen a égayé ses propos d'un exemple : "J'ai des amis qui sont d’origine immigrée, pas seulement européenne mais aussi extra européenne, (...) je les vois arriver sur le territoire national, [faire] des enfants sur le territoire national et [donner] des prénoms français. C’est la plus belle preuve d’amour et d'assimilation à l’égard d’un pays et c'est une des choses que je défends." Ces déclarations ont suscité quelques réactions, notamment chez le Front de Gauche. Jean-Luc Mélanchon a jugé le silence de l'UMP scandaleux : "La lepénisation des esprits a anesthésié tous les réflexes de la bonne société de droite."  Il a également tenu à assurer Rachida Dati de "[sa] pleine solidarité humaine."

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
M.C
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.