Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Le bonheur au travail, c'est possible

Le bonheur au travail, c

Dans le cadre de sa soirée "Thema", Arte a diffusé une enquête sur le "bonheur au travail". Un oxymore ? La réponse est non si l’on en croit ce documentaire qui s’attelle à montrer combien il est possible de concilier les deux notions.

Aujourd'hui, combien de salariés peuvent se targuer d’être heureux sur leur lieu de travail ? Pas assez si l’on considère les 31% de salariés qualifiés "d’activement désengagés" par leur travail. En d'autres termes, leur entreprise leur inspire un sentiment négatif. Le constat est d'autant plus accablant lorsque le documentaire annonce que seulement 11% des Français arrivent au travail avec le sourire chaque matin. Alors, le lieu de travail est-il voué à jamais à demeurer un espace de contrariétés ? Non, affirme Martin Meissonnier, le réalisateur du documentaire. Pendant 1h24, le reportage est une ode à l'optimisme. ###Twitter###

La solution pour être heureux au boulot ? Donner le pouvoir aux salariés en les investissant au sein de la société. Pour étayer son propos, le réalisateur prend pour exemple une demi-douzaine d'entreprises entourées d'un halo de sérénité. Parmi elles, les entreprises françaises Poult, Favi et Chronoflex ou l'entreprise américaine Harley-Davidson.
Le point commun de ces entreprises est d'avoir supprimé l'ancienne organisation pyramidale héritée du XIXème siècle, fortement hiérarchisée et trop étouffante. Dès lors, ces entreprises sont dites "libérées" de toute hiérarchie intermédiaire. En créant des modèles alternatifs de fonctionnement, l'entreprise crée un climat de confiance propice à favoriser la prise d'initiative du salarié. Il en est fini de la désagréable impression d'être méprisé par sa hiérarchie. Tel est le cas de l'usine de biscuits du groupe Poult qui opère en 2001 un virage à 180° : à la grande joie des salariés, toutes les décisions seront désormais prises par de petits groupes représentatifs de l'entreprise. Gagner en autonomie semble pour ces salariés un élément clef dans leur quête du bien-être. L'organisation de l'espace de travail est également repensée pour permettre une meilleure cohésion parmi les salariés. Aussi, les open-space fleurissent-ils afin de favoriser un esprit et une dynamique de groupe. 

Beaucoup de progrès restent à accomplir pour que le bureau soit un espace de bien-être. Les solutions existent. Il ne reste plus qu'aux chefs d'entreprise à faire confiance à leurs salariés. 

Le bonheur au travail, réalisé par Martin Meissonnier, 1h24, France. Retrouvez le reportage sur le site replay d'Arte jusqu'au mardi 3 février.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
A.P
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.