• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

La traditionnelle Maison Malartre révèle une campagne osée pour ses quenelles !

maison malartre quenelles

Sur le compte Facebook de la Maison Malartre, spécialiste des quenelles, on peut voir depuis hier dimanche 19 janvier les premières images d'une campagne au concept osé !

"Après discussions et débats passionnés, nous avons osé !
Les parisiens découvrirons, dès lundi matin, la campagne d'affichage présentant l'un des produits phares de la Maison Malartre : la quenelle.
Deux messages seront relayés pour dé-diaboliser la véritable quenelle, spécialité gastronomique typique de notre région, détournée et devenue, malgré elle, prête-nom d'un geste politisé et controversé.
Il est temps de lui rendre ses lettres de noblesse !"
C'est en ces termes que la traditionnelle Maison Malartre a annoncé hier soir la couleur sur son compte Facebook.


En effet, la maison lyonnaise Malartre, fondée en 1947 par Paul Malartre, un pâtissier de formation, est spécialisée dans les quenelles, premier produit fabriqué par ce dernier, roulées à la main et vendues d'abord aux hôpitaux de la région. Mais la Maison est décidée à ne pas subir la mauvaise réputation dont semble souffrir la quenelle en France, sous l'impulsion de Dieudonné. Ainsi, lassée voire décidée à redorer le blason de la quenelle, terme polémique depuis plusieurs semaines suite à sa "dieudonnisation", la Maison Malartre lance une campagne choc à Paris avec deux affiches qu'on vous laisse découvrir en image !

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.