• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

La première cause de mortalité pour les femmes de 19 à 44 ans est… la violence domestique !

violence femmes

Un article de Dominique Ferrières sur son blog hébergé par le site Mediapart refait le point sur la situation catastrophique du droit des femmes dans le monde, où la première cause de mortalité des 19-44 ans est la violence domestique.

Le saviez-vous ? En Europe, avant les accidents de la route, le cancer, et dans le monde, avant même le paludisme, les violences domestiques sont la première cause de mortalité chez les femmes de 19 à 44 ans, et 70% des femmes dans le monde sont victimes de violences. Selon l'organisation Women’s Aid qui a fait de la violence domestique son ennemi numéro 1, "Il y a violence domestique lorsqu'une personne essaie de contrôler ou d'exercer un pouvoir sur son partenaire dans une relation intime. Il peut s'agir d'abus physiques, psychologiques, sexuels ou financiers. Dans la majorité des cas, ils sont exercés par des hommes et subis par des femmes. Toute femme peut être victime et elle peut se produire dans tout foyer".



Amnesty International a de son côté aussi multiplié les campagnes pour alerter sur ce sujet (ci-dessus la campgane date de 2011), que l'organisation décrit comme un "scandale planétaire". Dans article publié en mars 2004 intitulé Mettre fin à la violence contre les femmes : un combat pour aujourd'hui, Amnesty alerte la communauté internationale sur l'omniprésence de la violence faite aux femmes et sa généralité : "La violence contre les femmes est un scandale planétaire. Partout dans le monde, des femmes subissent des actes ou des menaces de violence ; c’est une épreuve partagée, au-delà des frontières de la fortune, de la race ou de la culture. À la maison et dans le milieu où elles vivent, en temps de guerre comme en temps de paix, des femmes sont battues, violées, mutilées ou tuées en toute impunité." 



Enfin, selon l’Organisation des Nations Unies, 70% des femmes sont victimes de violences dans le monde. Ces chiffres accablants font froid dans le dos ! Maud Gelly, doctorante en sociologie et médecin généraliste citée par Dominique Ferrières, dans un article intitulé Les violences faites aux femmes. L’arme du Patriarcat, analyse : "Les violences exercées sur les femmes sont multiformes : il s’agit des actes qui, par la menace, la contrainte ou la force, leur infligent, dans la vie privée ou dans la vie publique, des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques dans le but de les intimider, de les punir, de les atteindre dans leur intégrité physique et mentale. Contrairement au simple conflit, la violence est perpétrée de manière destructrice et univoque, le vainqueur étant toujours le même. (…) La violence à l’encontre des femmes n’est pas une somme de malheureuses histoires individuelles, mais un fait social. Les agresseurs ne se distribuent pas au hasard dans la société : 84 % des violences physiques et 93 % des tentatives de meurtre sont perpétrées par des hommes." De son côté, l'Organisation Mondiale de la Santé aussi fait campagne, rappelant que c'est est un problème de "santé publique"



--> Pour lire l'intégralité de cet article, rendez-vous sur le blog de Mediapart
--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
B.K.
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.