Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

La miss météo Raphaëlle Dupire sur le départ

raphaelle dupire

La nouvelle miss météo Raphaëlle Dupire quitte son poste, après un passage éclair de deux semaines au Grand Journal.

"Bon bah voilà je m'appelle Raphaëlle Dupire. Je ne suis pas très à l'aise comme vous le voyez, mais ça ira mieux d'ici deux ans". Dès sa première à la météo du Grand Journal le 25 août dernier, la successeure de Doria Tillier avait confié son malaise. Un trouble qui ne l'a malheureusement pas quitté après deux semaines de prestations peu convaincantes, ponctuées de fait par des audiences en baisse pour la chaîne. "J'apprécie énormément ma collaboration avec l'équipe du Grand journal et j'ai envie de continuer à travailler avec elle mais j'avais mal appréhendé la difficulté de la présentation de la météo avec la pression du direct, la tension du public..." a-t-elle confié à PureMédias.

Après de vaines tentatives d'inclure des magnétos aux chroniques de la jeune femme, Canal + a visiblement été contraint de remercier Raphaëlle et serait déjà en train de lui chercher une remplaçante. Une première dans l'histoire de la chaîne, qui avait déjà rencontré certaines difficultés, notamment avec la tout aussi contestée Solweig Rediger-Lizlow, parvenue quant à elle à tenir une saison entière. Après les pétillantes Louise Bourgoin, Pauline Lefèvre, Charlotte Le Bon et Doria Tillier, il n'est visiblement pas si évident de faire la pluie et le beau temps sur l'antenne.  

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Mélissa Darré
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.