• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Les Françaises sont appelées à arrêter de travailler à 16h34 aujourd'hui

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l

Les Islandaises ont quitté leur poste de travail le 24 octobre à 14h38 pour lutter contre les inégalités salariales hommes-femmes. Le 7 novembre à 16h34, ce sera au tour des Françaises de protester, et Laurence Rossignol, ministre des droits des femmes, soutient cette initiative.

La ministre des droits de la femme, Laurence Rossignol, a déclaré au HuffPost qu'elle félicitait l'initiative du collectif "Les Glorieuses" qui vise à dénoncer les inégalités salariales entre hommes et femmes. En effet, à partir de 16h34, le 7 novembre 2016, les femmes travaillent gratuitement, "pour du beurre", elles ont donc été invitées à quitter leur poste de travail pour protester dans la rue. 

Cette date et heure, très précises, ont été définies grâce aux chiffres d'Eurostat, l'organisme de statistiques de l'Union Européenne, qui estimait à 15,1% l'écart de salaire en 2010 entre hommes et femmes. A partir de 16h34 le 7 novembre, la moyenne de rémunération brute des femmes françaises est inférieure à celle des hommes. De ce fait, le collectif "Les Glorieuses" compte bien réunir autant de femmes que le 24 octobre 2016 en Islande, où une dizaine de milliers d'entre elles s'étaient mobilisées, pour dénoncer cette inégalité salariale. 

Laurence Rossignol a, elle aussi, voulu montrer son soutien à cette initiative féministe : "Je ne peux m'appliquer à moi-même cet événement, mais si dans mon ministère, des femmes souhaitaient y prendre part, je ne m'y opposerai pas. En réalité, il ne s'agit pas d'une grève syndicale, mais d'une forme nouvelle de militantisme qui s'appuie sur les réseaux sociaux afin de démultiplier son impact et de faire bouger l'opinion." La ministre a également retweeté l'évènement :

 

Un soutien de taille pour une cause essentielle. D'autres organismes, à savoir deux journaux et La Ligue des droits des femmes ont également tenu à manifester leur implication dans le projet en assurant leur participation à l'évènement. Rendez-vous le 7 novembre 2016, à 16h34 précises. 

LIRE LA SUITE
Chloé Maurin
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.