Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

La Lauréate du Concours National d'Orthographe refuse de venir en France à cause du comportement du Consulat français

Une jeune Sénégalaise refuse son visa français à cause du manque de respect du Consulat de France

Dans une lettre adressée au Consul Général de France et au Directeur de l’Institut Français du Sénégal, Bousso Dramé, Lauréate du Concours National d’Orthographe 2013, refuse le visa français qui lui a été accordé pour manque de respect.

En avril dernier, la Sénégalaise Bousso Dramé a remporté le Concours National d’Orthographe 2013, organisé par l’Institut Français du Sénégal, dans le cadre des Prix de la Francophonie. Pour la féliciter, elle avait alors reçu un aller-retour Dakar/Paris, ainsi qu’une formation de réalisation de documentaire au Centre Albert Schweitzer. Seulement, la jeune femme a publié la semaine dernière sur internet une lettre adressée au Consul Général de France et au Directeur de l’Institut Français du Sénégal.

A travers ses lignes, Bousso Dramé explique ne plus vouloir du visa français qui lui a été accordé et dénonce plusieurs "attitudes et propos condescendants, insidieux, sournois et vexatoires", de la part de "certains membres du personnel de l’Institut Français et des agents du Consulat de France". "Un voyage tous frais payés, fut-il le plus beau et le plus enchanteur au monde, ne mérite pas que mes compatriotes et moi souffrions de tels agissements de la part du Consulat de France", explique-t-elle, avant de poursuivre : "Par souci de cohérence avec mon système de valeurs, j’ai, donc, pris la décision de renoncer, malgré l’obtention du visa".

Elle justifie notamment ce choix en écrivant : "Renoncer au nom de tous ces milliers de Sénégalais qui méritent le respect, un respect qu’on leur refuse au sein de ces représentations de la France, en terre sénégalaise, qui plus est".

A la lecture de ce courrier sur un site internet sénégalais, Alain Jouret, Consul Général de France à Dakar, s’est dit "vraiment désolé" : "Elle aurait dû me contacter pour m’expliquer ce qui s’était passé. Je lui ai aussitôt envoyé un courriel auquel elle n’a toujours pas répondu. On ne reste que cinq minutes au guichet pour récupérer son visa, le contact a peut-être été froid, peu cordial. La seule chose que je sais c’est qu’il n’y a pas eu d’insultes".

Pour lire l’intégralité de la lettre, rendez-vous sur le site de Rue89.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Amélie Frantelle
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.