Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Israël : les ultra-orthodoxes veulent que Natalie Portman cesse le tournage de son premier film

"A Tale of love and darkness", le premier film de Natalie Portman en tant que réalisatrice créé la polémique

Natalie Portman, actuellement en Israël pour tourner son premier film en tant que réalisatrice, "A Tale of Love and Darkness", est accusée d'envahir les lieux. Des ultra-orthodoxes se sont même plaint dans une lettre, mardi 11 février.

Les débuts de Natalie Portman en tant que réalisatrice s'avèrent difficiles. En effet, la présence de l'actrice en Israël pour tourner son premier film A Tale of Love and Darkness, déplaît aux ultra-orthodoxes du quartier de Nahlaot à Jérusalem. Natalie Portman et son équipe auraient d'ailleurs porté plainte auprès de Rachel Azaria, député maire de Jérusalem contre les habitants, qui auraient tagué "Foreign invasion" ("Invasion étrangère") sur les murs du quartier, et saccagé des locaux de production.

"Il y a une tension constante entre le désir de célébrer la diversité de Jérusalem et les revendications de groupes extrêmes qui s'y opposent. L'attractivité de cette ville, son architecture unique et les efforts consentis par l'industrie du film et de la télévision triompheront", a confié Azaria dans un communiqué. L'actrice de Black Swan devrait donc poursuivre son tournage, mais dans un climat assez tendu. Les ultra-orthodoxes ont en effet écrit une lettre à la député maire pour lui demander d'arrêter le tournage dans leur quartier : "Le tournage du film a lieu dans des espaces sensibles, proches de synagogues ou de yeshivas, les scènes qui sont filmées là-bas auraient dû être préalablement analysées avant le début de la réalisation afin d'être sûr qu'elles ne heurteront pas la sensibilité de certaines personnes." A Tale of Love and Darkness, l'adaptation du roman autobiographique de l'écrivain Amos Oz, célèbre dans l'État Juif, est un projet que Natalie Portman prépare depuis maintenant près de cinq ans.


Cette "histoire d'amour et de ténèbres", financée par le Jerusalem Film Fund, se focalisera sur un petit garçon qui, traumatisé par la guerre et le suicide de sa mère, décide de s'installer dans un kibboutz pour changer d'identité. Natalie Portman pourrait jouer la défunte maman.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.