• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

L'état de New York interdit Pokémon Go aux délinquants sexuels

Interdiction aux malfrats de jouer à Pokémon Go à New-York

La chasse aux Pokémon est restreinte à New York… et pour cause. Récemment, le jeu a conduit des enfants à chasser des créatures à proximité d'habitations de prédateurs sexuels, jugés dangereux. Ainsi, le gouverneur devrait interdire aux délinquants fichés d’y jouer.

Et si Pokémon Go devenait le nouvel outil des prédateurs sexuels pour attirer et localiser des enfants ? Pour empêcher que cette situation se produise, l’Etat de New York a décidé d’interdire aux 3000 délinquants sexuels fichés de télécharger la nouvelle application. "La priorité est de protéger les enfants de New York et, à mesure que la technologie évolue, nous devons nous assurer que ces avancées n'offrent pas de nouvelles possibilités à de dangereux prédateurs de s'en prendre à d'autres victimes", a déclaré Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat. D'autant qu'il a été prouvé, par deux élus du Sénat, que des enfants s'étaient bien aventurés près des domiciles de délinquants, voire chez l'un d'entre eux. 

Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat s'est allié avec le département pénitentiaire pour parvenir à ses fins. Ainsi est né un projet de loi qui invite la société américaine Niantic à enlever tous les Pokémon se trouvant près des habitations de prédateurs sexuels fichés, rapporte le New York Times, le 29 juillet 2016. Même si la loi new-yorkaise demande déjà aux délinquants fichés de renseigner "tous leurs comptes électroniques, adresses IP et autres identifiants Internet", cette mesure de sécurité s’avère être indispensable pour éviter tout incident. Vous l’aurez compris, Pokémon Go est à utiliser avec prudence, même si aucune mésaventure n’a été relevée.

LIRE LA SUITE
Sarah Jobert

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.