• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Instagram : l'histoire inquiétante de Leah Palmer

buzzfeed profil Leah Palmer Leah Palmer false profil Leah Palmer identité Leah Palmer jet setteuse Leah Palmer Ruth Palmer Ruth Graves

Avec ses milliers d'abonnés et sa vie de rêve, Leah Palmer est vite devenue célèbre sur les réseaux sociaux. Selon une information révélée par "Buzzfeed", la jeune femme n'a pourtant jamais existé. Explications.

C’est un récit peu commun. Sur les réseaux sociaux, Leah Palmer compte des milliers d’abonnés. Sa vie ? De nombreuses jeunes femmes aimeraient avoir la même. Pourtant, comme l’a annoncé l'édition américiaine du site Buzzfeed récemment, "elle annulait tout à la dernière minute : elle tombait malade pile au mauvais moment, ou devait gérer une crise familiale". Un comportement étrange et pour cause, la jeune femme n'existait pas. ###Twitter### Une usurpation d’identité qui a échappé à tout le monde. Depuis juillet 2012, Leah Palmer avait même un petit ami, Justin, qui a lui aussi été piégé par ce faux profil. "A chaque fois que nous prévoyions une rencontre, elle avait une excuse" a-t-il raconté à Buzzfeed.

Pour que son récit soit crédible, elle se cachait derrière une dépression. Son petit copain l'a cru jusqu’au jour où il reçoit un message d’une femme prénommée Ruth Graves. Le message indique : "Je ne sais pas à qui tu as parlé tout ce temps mais je crois qu’il faut que tu m’appelles". Âgée de 25 ans, cette dernière vit à Dubaï avec son mari et il semblerait que son visage soit celui que Leah Palmer utilisait sur son faux profil.

En effet, 900 photos provenant du compte Instagram pourtant privé de Ruth Graves ont été volées. Il a fallu attendre trois ans pour que la principale concernée s’en aperçoive. De ses selfies à ses photos de vacances, tout a été utilisé. Se sentant démunie, Ruth est allée voir la police qui n’a rien pu faire. En Angleterre, la loi n’interdit pas à quelqu’un de s’approprier les photos de quelqu’un d’autre, sauf si un délit a été commis avec cette fausse identité (ce qui n’était pas le cas). Depuis cette affaire, tous les comptes de la fausse Leah Palmer sont restés privés et d’autres ont été fermés. Alors, qui se cachait derrière ce faux profil ? Le mystère reste entier pour l'instant. Une chose est sûre, cette histoire fait réfléchir.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.