Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Graphique : le taux d'obésité selon les villes de France

Infographie : qui sont les plus gros de France ?

L'entreprise Withings, qui commercialise des balances, a établi vendredi 14 mars un classement des villes les plus touchées par le surpoids. Résultat : si Argenteuil décroche la première place, Aix-en-Provence est la meilleure élève.

Après avoir découvert quels métiers faisaient le plus grossir, dans quelle ville y a-t-il le plus de personnes victimes de surpoids ? L'entreprise Withings, qui commercialise des pèse-personnes connectés, a établi vendredi 14 mars sur son site un classement des villes de France de plus de 110 000 habitants en fonction du taux moyen d'habitants touchés par une surchage pondérale. Résultat : la ville d'Argenteuil est la ville où l'obésité et le surpoids sont les plus forts, avec 55,1% de personnes victimes, juste avant Le Havre et Orléans. À l'inverse, la ville où les habitants sont les plus svletes s'avère être Aix-en-Provence avec "seulement" 35,8% de personnes souffrant de surpoids. Pour mener son étude, Withings a utilisé l’Indice de Masse Corporelle (IMC) d’un pool anonyme de plus de 20 000 utilisateurs Withings ainsi que les données de l’étude Santé de l’INSEE (2006) et l’étude annuelle Opébi sur l’obésité (2012).
Le but de cette démarche est avant tout de comprendre pourquoi certaines villes sont plus touchées que d'autre par le surpoids. L'étude a permis de mettre en évidence le lien entre le poids des habitants et leur rémunération : ainsi, plus les salaires sont élevés, plus le taux de surpoids est faible. Ainsi, les Parisiens, dont le salaire moyen est de 2061€, ne sont que 38% à souffrir de surpoids. En revanche à Argenteuil où le salaire médian d’un habitant est de 1349 nets par mois, il y a un taux d'obésité de 55,1%.

De même, en France, la rémunération est fréquemment liée à l’obtention de diplômes. Ainsi, les villes qui comptent le plus de personnes diplômées de l'enseignement supérieur souffrent moins d’obésité. Boulogne-Billancourt est la ville qui compte le plus de diplômés, et elle présente un taux de population en surpoids faible (37,6%). En revanche, Saint-Denis qui ne compte que 20% de personnes diplômées de l'enseignement supérieur, affiche un taux de 44,9% de personnes souffrant de surcharge pondérale. Enfin, les villes où le taux de surpoids est faible ont généralement mené des politiques alimentaires très efficaces et ont mis en place beaucoup d'infrastructures où pratiquer le sport.
Cette étude menée par Withings et rendue publique à moins de dix jours du premier tour des élections municipales est l’occasion d’ouvrir le débat sur les politiques des villes en matière d’alimentation et de d'aménagement d’infrastructures sportives. Sur le site de l'entreprise, vous pouvez d'ailleurs interpeller les candidats sur ces questions.
Malgré tout, la France reste le pays d'Europe où les habitants sont les plus minces.

--> Retrouvez l'étude sur le site de Withings.
--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Mélanie Caous
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.