Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Qui sont ces hommes puissants accusés d’agressions sexuelles ?

James Toback, dernier producteur hollywoodien en date a être accusé d

Depuis le scande de l’affaire Harvey Weinstein, producteur américain accusé par de nombreuses actrices de harcèlement sexuel, les langues continuent de se délier et mettent en cause d’autres producteurs, acteurs ou hommes influents. Voici une liste non-exhaustive de ces hommes ayant abusé de leur statut.

Si l’affaire Weinstein a permis de révéler au grand jour la face cachée du producteur américain à la renommée internationale, ce scandale a également ouvert le débat sur le harcèlement sexuel que subissent les femmes au quotidien. On ne compte plus le nombre de déclarations qui circulent sous les hashtags #BalanceTonPorc ou encore #MeToo, de même que le nombre d’actrices qui livrent presque tous les jours depuis le début du mois d’octobre de nouveaux témoignages contre des hommes célèbres et influents dans le monde. Le dernier en date ? James Toback, encore un producteur américain, accusé d’agressions sexuelles par plus de 300 femmes faisant partie de l’industrie du cinéma, dont les actrices Rachel McAdams et Selma Blair. Interviewée par Vanity Fair US, cette dernière a révélé que le producteur lui aurait demandé de se déshabiller et de réciter un monologue nue. L’homme lui aurait alors demandé s’il elle "le baiserait", avant de bloquer la porte de sortie, et de se "frotter" contre sa jambe. Une fois qu’il a eu terminé, le producteur l’aurait ensuite menacé indirectement afin qu’elle garde le silence.

Hollywood s'effondre

Harvey Weinstein et James Toback ne sont évidemment pas les seuls hommes à avoir abusé de leur position à Hollywood. Il y a également Woody Allen, qui n’a rien trouvé de mieux que de réagir au scandale en se disant "triste pour Harvey, dont la vie est complètement chamboulée." Rappelons tout de même que le réalisateur est accusé d’avoir violé sa fille adoptive. Dans la foulée, l’acteur Ben Affleck, qui a condamné les agissements de Weinstein sur Twitter, a également été rattrapé par son passé. En 2003, l’acteur avait agrippé les seins de Hilarie Burton (qui interprétait Payton dans Les Frères Scott) au cours d’une interview pour l’émission TRL diffusée sur MTV à l’époque. De quoi rappeler également deux affaires d’agression sexuelle qui remontent à 2010 et qui ont entaché la réputation de son frère, Casey Affleck, accusé par deux membres de la production du film I’m Still Here. Plusieurs actrices avaient d’ailleurs appelé au boycott du comédien et producteur suite à sa nomination aux Oscars en janvier 2017. Le scandale Weinstein a aussi permis de mettre en lumière le comportement qu'a eu l'acteur Dustin Hoffman en 1985, accusé de harcèlement sexuel par l'écrivaine Anna Graham. Âgée de 17 ans et stagiaire au moment des faits, la jeune femme raconte que le comédien lui aurait mis plusieurs fois la main aux fesses en plus d'avoir tenu des propos déplacés. Face à ce témoignage, Dustin Hoffman s’est excusé et a assuré avoir "le plus grand respect pour les femmes." Des excuses un peu faciles.


Machisme ambiant en Italie

Malgré les nombreux témoignages partout dans le monde, certaines mentalités ne sont toujours pas prêtes à changer et les femmes qui racontent leurs histoires en font parfois les frais. Depuis qu’elle a témoigné contre Harvey Weinstein qu’elle accuse de viol, Asia Argento voit s'enchaîner les réactions misogynes envers elle dans son pays. Guia Soncini, journaliste italienne, a ainsi déclaré dans une tribune du New York Times : "Il n'y a pas de scandale Harvey Weinstein. Ici, il y a le scandale Argento." D’après elle, le sexisme fait partie intégrante de la société italienne, ce qui explique comment un journaliste a pu accuser l’actrice de s’être servie du sexe comme d’un tremplin pour sa carrière : "D'abord, elles se donnent. Ensuite, elles viennent chouiner et feintent les regrets" a ainsi écrit Renato Farina dans la presse locale. Dans le même genre, le politicien Vittorio Sgarbi a carrément accusé la jeune femme de mensonge, déclarant : "J'ai même le sentiment que c'est elle qui lui a sauté dessus." Face à ces réactions écoeurantes, l’actrice a annoncé qu’elle envisageait de quitter l’Italie jusqu’à ce que les mentalités évoluent.

Et en France ?

Chez nous, Harvey Weinstein est en train d’attirer dans sa chute le producteur franco-polonais Roman Polanski. Déjà au cœur d’une affaire de viol datant de 1978 à laquelle il a tenté d’échapper en fuyant à Hollywood, le réalisateur est maintenant mis en cause par quatre autres actrices pour des faits remontant à la même époque. La dernière en date ? Marianne Barnard, qui reproche au cinéaste de l’avoir agressée après l’avoir fait se déshabiller lors d’un shooting alors qu’elle n’avait que 10 ans. Une nouvelle accusation que Roman Polanski dément. Enfin, les langues continuent de se délier à l’encontre du célèbre islamologue suisse Tariq Ramadan. L’homme est accusé par trois femmes de viol, harcèlement sexuel et menaces. Les faits remonteraient à 2009, 2012 et 2014 mais ne sont mentionnés qu’aujourd’hui "par peur des représailles." Le théologien aurait violé deux d’entre elles et réclamé des photos pornographiques à la troisième avant de la menacer si jamais elle révélait ce qui était arrivé. Accusations que le professeur a formellement démenties.


LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.